Logement : Multiloc, le dispositif en faveur du retour des classes moyennes à Paris

Publié par le

10 Mars 2015 - En échange d’aides financières et de garanties, la Mairie de Paris propose aux propriétaires de logements vacants de louer leurs biens à des loyers inférieurs de 20 % au loyer médian observé dans leur quartier.

Anne Hidalgo l'avait promis lors de son investiture. Le logement était une des priorités de son mandat. Avec Multiloc, la Mairie s'attaque à un point sensible du marché parisien : la reconquête de la capitale par les classes moyennes.

Ce dispositif a pour ambition de « récupérer » les trop nombreux logements vacants présents dans Paris (on estime que la capitale en compte 40.000). Il s'agit d'inciter les bailleurs à les louer à des jeunes actifs ou à des familles appartenant à la classe moyenne. Pour cela, ils devront évidemment proposer des loyers plus abordables, soit inférieurs de 20 % au tarif médian constaté dans le quartier.

En échange, les propriétaires recevront de nombreuses aides financières et des garanties. Le dispositif prévoit : une prime d'entrée de 2.000 €, la gestion locative professionnelle, la prise en charge de la garantie contre les risques locatifs, la participation à l'achat de détecteurs de fumée, la prise en charge d'une partie des diagnostics techniques obligatoires et une prime travaux pour remettre en état le bien. Le montant de cette prime est de 2.500 € maximum, mais si l'appartement est vacant depuis plus de six mois la somme allouée pourra grimper jusqu'à 10.000 €.

Des loyers modérés 

Du côté des locataires, Multiloc s'adresse à un large public, de toute composition familiale et dont les revenus se situent en dessous des plafonds du logement intermédiaire. Le taux d'effort des ménages ne devra pas aller au-delà des 33 %. Il ne sera pas obligatoire d'avoir fait une demande de logement social pour en profiter. Et seuls les logements mesurant au minimum 14 m² sont concernés.

Concernant le fameux loyer médian, il n'est pas encore fixé. Multiloc sera adossé au nouveau dispositif d'encadrement des loyers que la capitale doit tester très prochainement. Mais les loyers proposés dans le cadre de Multiloc seront fixés au-dessus du tarif prévu par l'encadrement des loyers. Le décret définitif comprenant l'ensemble des niveaux de loyers est attendu dans les semaines à venir.