Immobilier : les prix montent toujours en Ile-de-France

Publié par le

29 Novembre 2018 - Les prix de l'immobilier francilien continuent de monter inexorablement. A Paris la moitié des arrondissements est désormais au-dessus de 10 000 €/m2. Dans ce contexte la Seine-Saint-Denis s'affirme de plus en plus comme un marché de report.

 « Le marché immobilier francilien est sain », note Thierry Delesalle, notaire à Paris. Et d'ajouter : « après une rentrée assez molle en septembre, il est reparti plus tardivement à la hausse en octobre ». Au total, 133.150 logements anciens ont été vendus pendant les neuf premiers mois de 2018 (- 5 % comparé à la même période en 2017). Côté prix, la hausse a globalement un peu ralenti. Elle reste cependant élevée à Paris. L'ancien atteint des niveaux historiquement élevés qui commencent à inquiéter.

Paris toujours plus haut. Dans la capitale, le prix des logements anciens a poursuivi sa progression. Il  atteint désormais 9.500 € du mètre carré en moyenne dévoilent les notaires de Paris-Ile-de-France. Ces derniers tablent sur un prix du mètre carré à 9.670 € en janvier. Le seuil symbolique des 10 000 € se rapproche et pourrait être franchi en 2019 selon les notaires. Le manque d'offre participe au ralentissement du marché, en retrait de 3 % en un an, et tire les prix à la hausse. 

Des prix stratosphériques. Même si elles restent marginales, certaines ventes laissent rêveur et illustrent les niveaux de prix parisiens. A Saint-Thomas-d'Aquin, dans le VIIe arrondissement, un 234 m2 a été vendu 35.020 €/m2 ! Porte Dauphine, dans le XVIe arrondissement, 59 m2 ont été acquis pour 40.680 €/m2 tandis qu'à Odéon, dans le VIe, un duplex de 132 m2 s'est adjugé à 30.300 €/m2 !

La moitié des arrondissements parisiens au-dessus de 10.000 €/m2. Les VIIIe (10.560 €/m2), XIe (10.150 €/m2) et XVIe (10.070 /m2) rejoignent les arrondissements centraux de Paris qui étaient déjà à plus de 10.000 € du mètre carré (le Ier à 12.660 €/m2, le IIe à 11.370 €/m2, le IIIe à 11.340 €/m2, le IVe à 12.750 €/m2, le Ve à 11.770 €, le VIe à 13.010 €/m2 et le VIIe à 12.340 €. Les XIe (9.580 €/m2) et XVIIe (9.600 €/m2 seront-ils les prochains à intégrer le club des arrondissements à plus de 10.000 €/m2 ?

© Chambre des Notaires Paris Ile-de-France

Les 6.000 €/m2 bientôt franchis pour les appartements franciliens. La hausse annuelle des prix des appartements a elle aussi ralenti. Elle est passée de 5,6 % au quatrième trimestre 2017 à 5,1 % au premier trimestre 2018. Elle était de 4,9 % au deuxième trimestre 2018 pour s'établir à 4,2 % au troisième trimestre 2018. A ce rythme, la barre des 6.000 €/m2 pour un appartement francilien pourrait être dépassée en janvier 2019 !

Les maisons au sommet. Le marché de la maison atteint un record historique de ventes (55.700) au troisième trimestre 2018. Sur douze mois, du quatrième trimestre 2017 au troisième trimestre 2018, le volume de ventes est comparable aux douze mois précédents (- 1 %). 2018 s’annonce comme une excellente année avec des volumes de ventes proches du record historique de 2017. Les prix restent quant à eux sages.

La Seine-Saint-Denis un marché de report ? La Seine-Saint-Denis paraît en pleine forme par rapport au reste de la région. L'activité des appartements  a été très dynamique avec un record historique de + 25 % sur la période 1999-200. Avec un prix au mètre carré de 3.460 € (+ 7 %/an en janvier 2019), le département séduit de plus en plus. Pour les maisons, il enregistre également un record trimestriel de ventes (+ 13 % en un an). De quoi attirer de plus en plus d'acquéreurs exclus des autres marchés de la Petit Couronne !