Immobilier : les notaires entrevoient une reprise des ventes

Publié par le

09 Novembre 2018 - Les notaires pronostiquent une reprise des ventes de logements pour les deux prochains mois. Mais la hausse des taux d’intérêt pourrait tirer les prix vers le bas.

Le marché immobilier devrait reprendre sa croissance dans les prochains mois. C’est du moins l’avis des notaires interrogés par Immonot.com qui publie tous les deux mois les résultats d’une enquête réalisée fin mars auprès des études notariales réparties dans toute la France.

Des notaires confiants. 84,6% des notaires sont en effet optimistes pour les deux prochains mois. 35% pronostiquent une reprise des transactions, une prévision qui tranche après le début d’année marqué par une chute des compromis enregistrés dans les études notariales.

Jugement de valeur. Reste une question : les prix. Pour Immonot, la hausse prévisible des taux devrait pousser l’ancien à la modération. Si le site donne des moyennes en janvier pour les biens mis en vente (prix médian à 110.000 € pour les appartements et à 130.000 € pour les maisons), il se garde bien de faire des prévisions. On le comprend : la hausse des taux se fait attendre. On remarque même quelques baisses. Résultat : dans les grandes villes et sur les marchés tendus, le mètre carré continue de progresser. Reste à savoir si cette tendance sera aussi forte qu’en 2017. L’an dernier, l’ancien a en effet pris 4% selon l’indice notaires-Insee.

Le bon bout de la lorgnette. Attention toutefois, prévoir l’avenir est un art délicat et reste sans doute la meilleure manière de se tromper. Surtout, les vendeurs comme les acquéreurs garderont en tête que les informations macro-économiques sur l’immobilier ne donnent que des tendances générales. Le prix dépend avant tout des caractéristiques du logement (adresse et qualité notamment). D’où l’importance de bien prendre ces critères en compte pour faire le bon choix. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre dossier calculer le prix d’un logement.

Pour aller plus loin...

Les expulsions sont suspendues chaque année du 1er novembre au 31 mars. Il s'agit de la trêve hivernale.

Depuis le 1er janvier 2018, les emprunteurs peuvent résilier leur assurance à la date anniversaire du contrat et pendant toute la durée du crédit. Alors quand changer et quels sont les délais à...

Traditionnellement, le 1er octobre de chaque année, les aides sont revalorisées en fonction de l'indice de référence des loyers, l'IRL, qui correspond à l'inflation moyenne des douze derniers mois.

Si vous possédez un bien immobilier et que vous souhaitez disposer de liquidités rapidement, le prêt viager hypothécaire est peut-être la solution.