Immobilier : le marché francilien est toujours aussi dynamique !

Publié par le

01 Avril 2019 - Le dynamisme du marché immobilier francilien est tiré par la Grande Couronne. Alors qu'il baisse à Paris (- 6 %) et en Petite Couronne (- 2 %), le nombre de ventes augmente de 10 % dès qu'on s'éloigne de la capitale.

Selon les Notaires du Grand Paris, un peu moins de 40.000 logements anciens (39.620 exactement) ont été vendus en Ile-de-France de novembre 2018 à janvier 2019. Soit un marché en croissance de 2 % par rapport à novembre 2017 - janvier 2018 (38.730 ventes) et de 20 % par rapport à novembre-janvier des dix dernières années.

Moins de ventes à Paris. L’activité immobilière régionale est toujours dynamique et n'a pas subi de pause hivernale. Reste que dans le détail, les notaires constatent un recul des ventes d’appartements de 6 % dans la Capitale. Le seuil symbolique des 10.000 € aurait-il un effet psychologique sur les acquéreurs ? Un réseau d'agences immobilières annonce même qu'il a déjà été franchi !

La Grande Couronne tire le marché. Les ventes diminuent aussi en Petite Couronne (- 2 %). Elles affichent en revanche une belle progression de 10 % en Grande Couronne. Elles sont notamment tirées par les maisons avec une progression de 8 % sur la région (2 % en Petite Couronne et 10 % en Grande Couronne).

Stabilité des prix. Les prix augmentent encore, plus que l'inflation. En un an, les prix franciliens ont cru de 4,5 % (4,7 % pour les appartements et 4,1 % pour les maisons). Mais sur le dernier trimestre d’octobre 2018 à janvier 2019, ils ont stagné et les notaires ne s'attendent pas à d’évolutions majeures dans les prochains mois. En Ile-de-France, en un an, de mai 2018 à mai 2019, les prix devraient augmenter au même rythme de 4,7 % que pour les appartements.

Paris va bientôt franchir le cap des 10.000 €. Dans la Capitale, le prix au mètre carré des appartements anciens a atteint 9 610 € en janvier 2019, soit une hausse annuelle de 6,2 %. D’après les prix issus des avant-contrats, ils devraient atteindre 9.790 € en mai 2019 à Paris, soit + 6,3% en un an. Toujours selon la Chambre des Notaires, la hausse des prix se modérerait selon l'éloignement de la capitale : + 4,4 % en Petite Couronne avec une hausse encore soutenue de 5,2 % en Seine-Saint-Denis et de seulement 0,9 % en Grande Couronne.

Le prix des maisons augmente. En banlieue, le prix des maisons anciennes devrait augmenter de 4 % en un an (6,2 % en Petite Couronne, 3 % en Grande Couronne) et de 1,2 % en 3 mois. Le renforcement de la hausse des prix des maisons en Petite Couronne, observé en fin d’année 2018, semble se prolonger début 2019. A l’inverse, les tensions restent moins marquées en Grande Couronne.