Immobilier : le crédit réservé aux CDI ?

Publié par le

16 Mars 2021 - Avec le durcissement des conditions de crédit et l’impact de la crise sanitaire et économique, les salariés en CDD, les indépendants, les intermittents ont de plus en plus de mal à emprunter. Analyse et conseils pour convaincre les banques.

Le CDI, un passage obligé pour emprunter ? C’est la question que l’on peut se poser à la lecture de la dernière étude publiée par Vousfinancer. Selon ce courtier en prêts immobiliers, 87 % des emprunteurs étaient en Contrat à durée indéterminée (CDI) et seulement 1,2 % en Contrat à durée déterminée (CDD) en 2020. « Paradoxalement, alors que les taux n’ont cessé de baisser ces dernières années, l’accès au crédit des CDD s’est dégradé, en particulier depuis deux ans. Les taux historiquement bas ne permettant pas de couvrir le coût du risque, ils pénalisent finalement ceux qui voudraient emprunter avec un dossier hors norme », analyse Julie Bachet, directrice générale de Vousfinancer. L’an dernier, près de la moitié des agences du réseau Vousfinancer (46 %) disent avoir eu des refus des banques sur ces profils (contre 31 % en 2019).

Deux années noires pour les CDD. 2020 et 2021 sont des années très difficiles pour les CDD. Cela fait près d’un an que les intermittents du spectacle, les salariés dans l’événementiel (traiteurs, serveurs…), les saisonniers de la montagne et du tourisme en général ne travaillent plus. Pour eux, l’accès au crédit est impossible ou presque. Les banques, qui cherchent à sécuriser les remboursements, demandent, entre autres critères, des revenus stables sur le long terme. Or les professionnels en CCD ou les indépendants impactés par la crise sont bien en mal de justifier de salaires constants et régulièrement versés… Alors que les CDI et les employés de la fonction publique, eux, offrent davantage de sécurité du point de vue des banques…

Evolution de la part des CDD chez Vousfinancer

  2016 2017 2018 2019 2020
Part des emprunteurs  principaux en CDD 1,40 % 1,60 % 1,70 % 1,30 % 1,20 %
Part des co-emprunteurs en CDD 4,90 % 5,20 % 4,90 % 3,30 % 3,20 %
Moyenne 3,15 % 3,40 % 3,30 % 2,30 ,% 2,20 %
Part des prêts accordés à deux CDD 0,60 % 0,90 % 0,60 % 0,30 % 0,20 %

Source : Vousfinancer

Des profils difficilement finançables. Les remontées de terrain du réseau Vousfinancer le confirment : les créateurs d’entreprise (27 % des réponses), les intermittents du spectacle (21 %) et les auto-entrepreneurs à égalité avec les CDD (19 %) éprouvent de grosses difficultés à emprunter. « Il était déjà compliqué de financer les créateurs d’entreprises ces dernières années, car les banques demandent trois ans de bilan, mais dans le contexte actuel d’incertitudes économiques, dans certains secteurs comme l’événementiel, le tourisme, la restauration, c’est l’ensemble des entrepreneurs, même avec un historique, qu’on ne parvient plus à finance», explique Sandrine Allonier, directrice des études de Vousfinancer. Et de conseiller : « le mieux, dans ces cas-là, est souvent de s’adresser à la banque qui détient les comptes professionnels, car elle connaît mieux le profil de son client et la gestion qu’il fait de ses comptes et sera davantage encline à le financer ».

Evolution de la part des différents statuts des emprunteurs chez Vousfinancer

   2019  2020
 CDI  86 %  87,4 %
 CDD  1,3 %  1,2 %
 Interim   0,8 %  0,5 %
 Travailleurs non salariés  5 %   6 %
 Retraités  3,30 %   2 %
 Autres 4,40 % 2,90 %

Source : Vousfinancer

Et les CDI au chômage partiel ? Selon les chiffres de la Délégation générale à l'emploi et à la formation professionnelle (Dares), le chômage partiel a concerné, en 2020, 7 millions de salariés en mars, 8,4 millions en avril (pic de l’année) et 2,4 millions en décembre. Peuvent-ils obtenir un prêt immobilier ? « Il est possible de financer des emprunteurs au chômage partiel, au cas par cas, s’ils ont de l’ancienneté professionnelle et de l’épargne de précaution, mais cela dépend aussi du secteur d’activité dans lequel ils travaillent », répond Sandrine Allonier. Près de 60 % des agences du courtier y parviennent sous conditions et 30 % uniquement lorsque la période de chômage partiel est terminée. Seuls 10 % n’ont actuellement pas de solution pour ces emprunteurs auprès de leurs partenaires bancaires.

Réduire les risques de crédit. Toujours dans cette optique de réduction des risques de crédit et de sécurisation des remboursements, « les banques ont plus que jamais besoin d’avoir de la visibilité sur la pérennité et la régularité des revenus. C’est pourquoi elles sont très attentives au secteur d’activité, mais aussi à l’employabilité de l’emprunteur, c’est-à-dire sa capacité à retrouver rapidement un emploi dans sa branche ou son domaine de compétences. Actuellement, être au chômage partiel peut être un frein pour certaines banques, car se pose la question de l’avenir de l’emprunteur lorsque le dispositif de soutien du gouvernement prendra fin », complète Julie Bachet.

CDD, indépendants : comment emprunter ? Ceux qui ne sont pas en CDI peuvent quand même, dans certains cas, obtenir un crédit immobilier. Vousfinancer donne quelques exemples Un intermittent du spectacle a décroché son prêt, car il disposait d’un gros apport et d’une épargne résiduelle. Idem pour cet emprunteur en intérim, dont les trois ans d’ancienneté professionnelle et le montant des frais annexes en apport ont convaincu la banque. Certains secteurs d’activité présentent davantage de certitudes, témoin ce CDD personnel hospitalier : il a pu emprunter alors qu’il gagnait 2.000 € par mois et que son apport finançait les frais annexes. Vousfinancer cite également des CDD et des autoentrepreneurs qui ont décroché un prêt grâce à leur apport, leur épargne résiduelle et surtout leur conjoint en CDI, avec lesquels ils étaient co-emprunteurs. Conseil : quel que soit le statut, le mieux est d’anticiper et d’aller voir sa banque ou un courtier en amont du projet pour s’assurer que l’on cadre avec les critères de prêt et que l’on est bien finançable. 

Dernières actualités

IRL du 1er trimestre 2021 : le loyer des logements augmente de 0,09 % sur un an

15 Avril 2021

L'indice de référence des loyers (IRL) du 1er trimestre 2021 est paru le 15 avril 2021 ; il...


Bricolage : les Français ont bichonné leur logement

14 Avril 2021

Pourquoi les dépenses des Français en bricolage ont augmenté en 2020. Les travaux choisis dans les...


L’encadrement des loyers à Plaine Commune en vigueur le 1er juin 2021

13 Avril 2021

L'encadrement des loyers s'appliquera au 1er juin 2021 dans les neuf villes de Plaine Commune :...


De nouvelles villes appliqueront l’encadrement des loyers en 2021

13 Avril 2021

En 2021, l'encadrement des loyers s'appliquera dans plusieurs dizaines de villes, dont Lyon,...