Immobilier : des pistes pour adapter le logement des seniors

Publié par le

23 Septembre 2019 - Le conseil national de la Silver économie propose d’adapter le logement des seniors à leur vieillissement. La création d’un diagnostic de l’habitat et d’un label identifiant les entreprises spécialisées figurent dans le rapport qui sera remis à la ministre de la Santé Agnès Buzin.

 

Rester le plus longtemps possible dans son logement. C’est bien souvent le souhait de la plupart des personnes âgées. Mais le vieillissement change la donne, l’escalier devient plus fatigant à monter, l’utilisation de la salle de bains plus difficile. Dès lors, une chambre dans une maison de retraite ou une place dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) pour ceux qui en trouvent une devient la seule alternative.

Faciliter le maintien des seniors à domicile. Une situation qui risque d’être critique d’ici 2040 car les plus de 80 ans passeront de 4 à 7 millions, soit 3 millions de plus en l’espace de 20 ans. « On n’a pas pris en compte la démographie des personnes âgées. Pour gérer ce pic démographique, le bâtiment doit accélérer », prévient Jean-Philippe Arnoux, membre du conseil national de la Silver économie qui milite pour une adaptation des logements existants au vieillissement de la population. Un rapport allant dans ce sens rédigé par le conseil national de la Silver économie sera remis cette semaine à la ministre de la Santé Agnès Buzin ainsi qu’au ministre de la Ville et du Logement Julien de Normandie. Les auteurs de ce document espèrent faire entendre leurs voix et intégrer une partie de leurs 16 propositions dans le projet de loi Grand Age et autonomie qui sera prochainement présenté.

Logement : anticiper les besoins des seniors. Parmi les pistes envisagées, les experts proposent la mise en place d’un diagnostic habitat-mobilité qui devrait être réalisé à partir de 65 ans. Un ergothérapeute évaluera les aménagements nécessaires pour que le logement soit adapté. Sans oublier la situation géographique du logement et la capacité de mobilité de la personne âgée pour assurer son autonomie dans ses déplacements. Ce diagnostic pourrait être financé par les mutuelles ou les caisses de retraite avancent les auteurs.

Des artisans spécialisés dans les travaux d’adaptation du logement

Un label pour choisir les artisans. Pour aider les personnes âgées, le rapport préconise la création d’un label identifiant les artisans spécialisés. Ce dernier qui doit être reconnu par l’Etat validerait les compétences des entreprises en ergothérapie, normes d’handicap… Une démarche dans laquelle la Capeb, une organisation professionnelle regroupant les petites entreprises du bâtiment, souhaite s’engager. « Nous sommes des entreprises de proximité », rappelle Patrick Liébus, son président, qui a créé par le passé la marque Handibat dédiée à l’accessibilité des bâtiments aux personnes à mobilité réduire. « La proximité crée de la confiance mais il faut de la qualité. Une formation est nécessaire pour adapter ces logements. Grâce à ce label, nous pourrons offrir ce service. » Ce label pourrait voir le jour d’ici octobre 2020.

Des aides financières pour adapter son logement. Côté financement, les auteurs du rapport souhaitent la refonte du crédit d’impôt pour l’adaptation des logements. Ce dernier pourrait être orienté davantage sur des travaux préventifs. Le fonds d’adaptation des logements de 154 millions d’euros est lui aussi pointé du doigt pour son montant jugé insuffisant.

Des aides financières aux seniors sous conditions. Pour sécuriser les travaux, les experts souhaitent conditionner les aides publiques à la réalisation d’un rapport rédigé par un ergothérapeute et au recours à une entreprise labellisée. De quoi lutter contre certaines entreprises malhonnêtes qui se sont engouffrées dans le marché de l’adaptation des logements. Les escroqueries ne sont pas rares dans ce secteur…

Dernières actualités

Immobilier : les terrasses affolent les prix à Paris

02 Juin 2020

Tout savoir sur les appartements dotés de terrasses ou balcons à Paris. Les secteurs qui en...


Le bruit à l'heure du déconfinement : réouverture des terrasses

02 Juin 2020

Le bruit à l'heure du déconfinement : ce que vous devez savoir. Ce qui est interdit en matière de...


Copropriété : récit d’une assemblée générale en visioconférence

26 Mai 2020

Tout savoir sur le déroulement d'une assemblée générale en visioconférence. Le vote des...


Loyers commerciaux : report possible jusqu'au 10 septembre

22 Mai 2020

Suite à l'épidémie de Covid-19, les locataires commerciaux et professionnels sont autorisés à...