Immobilier/Covid-19 : chute des ventes en Ile-de-France

Publié par le

25 Juin 2020 - Les ventes de logements dans l’ancien ont chuté de 41 % en février-avril 2020 en Ile-de-France en raison du confinement. Les prix des biens négociés avant cette mesure sanitaire sont toujours orientés à la hausse.

 

La baisse des transactions était attendue mais les chiffres n’en sont pas moins impressionnants ! Les ventes de logements anciens ont chuté de 41 % pour la période février-avril 2020 par rapport à février-avril 2019 en Ile-de-France selon les Notaires du Grand Paris.

Marché immobilier paralysé. Le confinement a clairement impacté l’activité rendant impossible toute visite de biens comme les signatures d’actes authentiques chez les notaires. Et si on analyse le seul mois d’avril, le recul est encore plus violent avec une baisse de 75 % par rapport à avril 2019 ! Sans surprise, la paralysie du marché a touché indifféremment les transactions concernant les appartements (- 40 %) que celles des maisons (- 43 %).

Prix de l’immobilier en hausse. Si les volumes de transactions ont chuté, les prix restent abonnés à la hausse ! Les ventes conclues en fin d’année 2019 et début 2020 ont été en effet portées par un marché très dynamique marqué par des valeurs inflationnistes. Les prix des appartements ont ainsi progressé de près de 7 % d’avril 2019 à avril 2020. La progression du prix des maisons a été en revanche plus modeste (+ 4,4 %). La palme de la hausse (+ 7,8 %) revenant toujours à la capitale où les appartements se sont vendus en moyenne 10.530 €/m² en avril 2020.

© Notaires du GrandParis

Augmentation des prix en vue ?  Cette tendance haussière devrait d’ailleurs se poursuivre les prochains mois en Ile-de-France. Selon les avant-contrats signés dans les études notariales, l’ancien devrait se vendre en moyenne 10.750 €/m² à Paris, soit une augmentation annuelle de 7,7 %. Les départements de la petite couronne seront, eux aussi, logés à la même enseigne (+ 6,2 %).

Des ventes qui repartent. Si le confinement consécutif à la crise sanitaire de la Covid-19 a stoppé le marché immobilier pendant plusieurs semaines, le déconfinement a vu les ventes de logements repartir. Selon le nouvel indicateur des Notaires du Grand Paris, calculé sur quatre semaines glissantes, les transactions dans l’ancien, en date du 8 juin, ont retrouvé 90 % de leur niveau connu la veille du confinement. Un regain d’activité qui s’explique par le traitement des dossiers en attente pendant le confinement et les avant-projets traités avant l'entrée en vigueur de cette mesure.

Dernières actualités

Canicule : sept conseils pour rafraîchir votre logement

05 Août 2020

Comment lutter contre la canicule. Les conseils pour rafraîchir votre logement sans climatisation.


Les locataires s’informent sur le risque d’impayés de loyers

03 Août 2020

Tout savoir sur les consultations des locataires et des bailleurs aux Agences départementales pour...


Immobilier : la hausse des prix ralentit à Paris

31 Juillet 2020

Tout savoir sur les nouveaux prix de l'immobilier ancien à Paris. Le point sur la hausse du mètre...


Zone tendue : l'encadrement du loyer à la relocation reconduit jusqu'à l'été 2021

31 Juillet 2020

L'encadrement des loyers à la relocation s'appliquera au moins jusqu'à l'été 2021. Il empêche...