Immobilier : baisse des ventes et tassement des prix à Paris

Publié par le

30 Avril 2021 - La crise sanitaire a rebattu les cartes de l’immobilier francilien. Les ventes se situent à un haut niveau, mais le marché parisien perd de sa superbe au profit de la petite et de la grande couronne.

Les chiffres de la Chambre des Notaires du Grand Paris viennent d’être publiés et confirment la tendance nationale : le marché immobilier francilien n’a subi qu’une petite baisse. A la faveur de taux d’intérêts historiquement bas, « le rôle de valeur-refuge du résidentiel est une nouvelle fois confirmé », constatent les notaires. Malgré un tassement des ventes en janvier et février 2021, les indicateurs avancés laissent espérer des volumes de transactions très dynamiques les prochains mois. L’année 2021 pourrait, comme 2019 et 2020, s’avérer comme un excellent millésime !

Des volumes de ventes élevés. Qui l’aurait cru ? L’année 2020 s’inscrit comme une excellente année. Les volumes de ventes de décembre 2020 à février 2021 (40 770 logements anciens) ne diminuent que de 6% par rapport à la même période un an auparavant (- 8 % pour les appartements, 0 % pour les maisons), alors que la crise sanitaire n’avait pas encore débuté ! Mieux : le niveau d’activité reste supérieur de 10 % par rapport aux 37.060 ventes enregistrées en moyenne pendant ces trois mois, ces dix dernières années, + 7 % pour les appartements et surtout + 16 % pour les maisons toujours très prisées des acquéreurs.

Paris décroche. Le marché parisien est une nouvelle fois en retrait avec des volumes de ventes d’appartements en baisse de 11 % comparé à la période de décembre 2019-février 2020.  L’activité résiste beaucoup mieux lorsque l’on s’éloigne du cœur de l’agglomération notamment pour les maisons. Manifestement les confinements successifs le besoin de verdure, le rapport/prix surface et le développement massif du télétravail ne jouent pas en faveur de la capitale.

Des comparaisons qui font mal. Comme le constate la chambre des notaires, « Paris est naturellement très spécifique avec un appartement de 45 m² vendu 483 000 €, de loin le prix le plus élevé de la région, pour une des surfaces les plus faibles ». A comparer avec les prix pratiqués en dehors de Paris. Dès que l’on franchit le périphérique le prix médian d’un appartement toutes surfaces confondues sur l’ensemble des Petite et Grande Couronne est de 215.000 € et de 324.800 € pour une maison. Les comptes sont vite faits !

Le cap des 11.000 € ne sera pas franchi ! Côté prix, Paris connaît fort logiquement une légère baisse des prix (- 1,7 % de novembre 2020 à février 2021). Avec un mètre carré ramené à 10.680 € en février 2021, le cap symbolique 11.000 € ne sera pas dépassé. D’après les indicateurs avancés sur les avant-contrats, le prix de vente pourrait se maintenir à ce niveau jusqu’en juin 2021. Les prix des appartements parisiens serait stable sur un an. Une première depuis bien longtemps.

© Chambre des Notaires du Grand Paris

Les prix augmentent partout ailleurs. D’après les indicateurs avancés sur les avant-contrats, de juin 2020 à juin 2021, les prix des appartements devraient augmenter de 4,7 % en Petite Couronne et de 3,6 % en Grande Couronne. Les prix des maisons pourraient devraient augmenter + 3,2 % en Petite Couronne, et + 5 % en Grande Couronne). Une hausse qui confirmerait l’appétence de nombreux habitants du cœur de la région pour les pavillons de la Seine-et-Marne, des Yvelines, de l’Essonne et du Val d’Oise, des biens par nature plus grands, qui profitent d’un environnement plus calme et plus verdoyant.

Dernières actualités

Loi climat : les propriétaires bailleurs face à la lutte contre les passoires énergétiques

28 Juillet 2021

La loi climat interdit la location des passoires énergétiques dès 2025 et la hausse des loyers des...


Crédit immobilier : qui profite vraiment des meilleurs taux ?

23 Juillet 2021

Tout savoir sur la baisse des taux immobiliers et les conditions des banques pour en profiter. Les...


Logement : une aide de 1 000 € pour financer la location des salariés

19 Juillet 2021

Une aide d'Action Logement de 1 000 € versée aux jeunes débutant leur vie professionnelle, aux...


Des logements plus confortables et plus grands depuis 50 ans

16 Juillet 2021

Comment a évolué le parc de logements en France au cours des cinquante dernières années ? L'Insee...