Immobilier : 1,2 millions de personnes touchées par les punaises de lit

Publié par le

17 Mars 2021 - Plus de 1,2 millions de Français ont été victimes de punaises de lit dans leur logement en 2020. Des insectes dont les particuliers ont du mal à se débarrasser, les entreprises intervenant ne faisant pas toujours preuve d’un grand professionnalisme.

 

« C’est un fléau, un problème de santé publique en France ! » C’est le constat dressé par Romain Lasseur, docteur en toxicologie animale, devant le développement des punaises de lit observé en France depuis plusieurs années. Ces insectes appréciant les matelas, sommiers, meubles et autres vêtements. En 2020, 1 274 210 personnes ont été touchées par ces insectes, un chiffre qui, hormis une baisse l’an dernier, progresse depuis 2017, selon l’étude Ipsos, réalisée par Badbugs auprès de 12 000 personnes et d’un échantillon de 300 individus. Pas moins de 72 000 consultations médicales ont été consacrées aux punaises de lit.  

L’Ile-de-France berceau des punaises. Si l’ensemble de l’Hexagone est touché, c’est surtout Paris et l’Ile-de-France qui payent le plus lourd tribut, les victimes de punaises y étant surreprésentées par rapport à leur poids démographique. La région parisienne représente ainsi 29 % du total des personnes ayant eu affaire à ces insectes alors qu’elle ne représente que 19 % de la population française ! Une plus grande mobilité de la population francilienne explique ces chiffres élevés. Les voyages et les emménagements constituant les principales causes d’infestations. Sans oublier les achats de produits d’occasion comme les meubles proposés sur certaines plateformes qui demeurent de redoutables vecteurs de diffusion dans les appartements et les maisons.

Intervenir vite. Si les piqures de punaises se soignent bien, l’élimination des insectes du logement n’est pas aussi facile ! Il faut en moyenne 2,5 mois pour s’en débarrasser. Selon l'étude, 36 % des personnes interrogées ont mis entre 2 et 6 mois pour en venir à bout. Les particuliers ont parfois tardé à intervenir par manque de connaissances. Or, comme le rappelle le spécialiste Romain Lasseur : « La progression des punaises peut être exceptionnelle en quelques semaines ».

Des professionnels défaillants. L’action des professionnels contribue aussi à l’allongement des délais d’élimination des insectes. Certaines entreprises devant intervenir à plusieurs reprises avant de venir à bout des punaises quand des particuliers n’en appellent pas une seconde pour résoudre ce problème non traité par la première. Un manque de professionnalisme qui provoque d’ailleurs le mécontentement de 70 % des personnes interrogées ayant fait appel aux entreprises.

Formation à revoir. La formation indispensable aux sociétés utilisant des insecticides n’est pas jugée suffisante aux yeux de Romain Lasseur. Ce scientifique milite d’ailleurs pour une formation renforcée qui ferait l’objet d’un label. Il s’agirait d’enseigner aux professionnels comment cet insecte se reproduit, sa capacité à résister à certains insecticides ainsi que les protocoles d’intervention à utiliser pour s’en débarrasser.

Punaises : les armes pour les éliminer
Si le recours aux professionnels peut permettre d’éliminer les punaises de lit, vous pouvez aussi vous en occuper vous-même à condition d’agir rapidement dès que les premières piqures sont constatées. Vous pouvez utiliser des sprays liquides en vente dans les grandes surfaces de bricolage et les jardineries. La cryogénie constitue aussi une alternative efficace. Le froid diffusé à proximité des insectes les élimine. Sans oublier l’utilisation de terres de diatomées issues d’algues marines  qui coupe la carapace des punaises de lit, une solution radicale !   

Un plan contre les punaises. Pour éradiquer les punaises de lit, un plan sera présenté dans les prochaines semaines par Emmanuelle Wargon, ministre en charge du Logement. Il s’agira de renforcer les connaissances scientifiques, proposer un dispositif d’information destiné aux Français leur permettant d’identifier le plus tôt la présence de punaises de lit dans leur logement. Ce plan devra également améliorer les traitements pour s’en débarrasser et accompagner les ménages modestes car « le traitement est trop cher ». Il faut en effet compter selon l’étude de Badbugs en moyenne 620 € pour un traitement assuré par un professionnel. Mais la facture que doivent acquitter les ménages est bien plus importante atteignant en moyenne 1 249 €. Il faut en effet y ajouter des services complémentaires comme le traitement du linge et le coût de dommages collatéraux comme celui des meubles ou objets abimés.

Location : qui paye pour les punaises de lit
Selon l’article 6 de la loi du 6 juillet 1989 modifié par l’article 142 de la loi Elan de novembre 2018, le propriétaire-bailleur doit délivrer au locataire un logement décent, libre de toute infestation d’espèces nuisibles ou de parasites. La question est donc d’identifier celui qui prend ces dépenses à sa charge. Selon une réponse ministérielle du 11 juillet 2019, « en cas d'infestation de punaises de lit, le bailleur est dans l'obligation de payer les frais de désinsectisation ». Ces frais peuvent être d’ailleurs déduits par le bailleur de ses revenus fonciers. Mais si les punaises de lit colonisent le logement en cours de bail, la donne change. « Si le bailleur peut prouver que l'infestation par les punaises de lit est due à un manque d'entretien du locataire, il peut faire mettre à sa charge la désinsectisation du logement, le locataire étant tenu de s'occuper de l'entretien et des réparations locatives », indique la réponse ministérielle. Encore faut-il pouvoir prouver que le locataire est bien à l’origine de l’infestation du logement ? Le plan de lutte contre les punaises de lit qui sera bientôt dévoilé par Emmanuelle Wargon, ministre en charge du Logement, devrait, espérons-le, apporter une réponse en clarifiant les responsabilités du locataire et du bailleur dans la prise en charge de ces dépenses. Laurent Lamielle  

Dernières actualités

lLC, l'ILAT et ICC : l'Insee publie les nouveaux indices servant à l'indexation des loyers d'activité

27 Septembre 2021

Les indices des loyers d'activité (ICC, ILAT, ILC) du deuxième trimestre 2021 ont été publiés par...


Le ministère recommande la suspension de l'édition de certains DPE

24 Septembre 2021

Pourquoi l'édition des DPE a été suspendue. Anomalies sur l'étiquette du DPE des logements...


Logement : ce que le projet de budget 2022 prévoit

23 Septembre 2021

Tout savoir sur le projet de budget 2022 pour le logement. Les priorités du gouvernement en matière...


DPE : les professionnels veulent des ajustements

22 Septembre 2021

Les premiers pas du DPE. Consommations énergétiques surestimées, classement important de logements...