Granulés : gare aux arnaques sur internet !

Publié par
le
Journaliste chez PAP.fr

Profitant de l’essor du chauffage bois, des entreprises développent des escroqueries sur internet. Les granulés commandés sur des sites marchands ne sont jamais livrés aux particuliers. Nos conseils pour éviter ces arnaques.

© Gerard Cottet

Le chauffage bois a la cote ! Confrontés à l’envol du prix du gaz et de l’électricité, de nombreux particuliers installent une chaudière ou un poêle à granulés. Un engouement dont certaines entreprises malhonnêtes comptent bien tirer profit. Leur terrain de jeu ? Les ventes de granulés sur internet. Le client commande ses granulés sur un site marchand qui ne lui sont jamais livrés ! PAP.fr vous donne quelques conseils pour vous éviter ces déconvenues.

Prix alléchant. « La première alerte, c’est le prix. Sur ces sites, une tonne de granulés livrée à domicile est proposée à 150 € alors qu’il faut compter au moins 300 € ! », prévient Eric Vial, directeur général de Propellet, une organisation fédérant producteurs, distributeurs de granulés et fabricants d’appareils de chauffage bois. « Le granulé, ce n’est pas un bien de consommation manufacturé comme une paire de chaussures, mais une énergie ! Existe-t-il des offres permettant d’acheter son fioul 50 % moins cher que le prix du marché ? Non ! C’est la même chose pour le granulé. »

Livraison gratuite. Hormis un prix des plus alléchant, la livraison est souvent gratuite quelle que soit l’adresse de livraison du particulier. « Tout est parfait ! », persifle Eric Vial qui rappelle qu’il faut compter au moins 45 à 50 € la tonne pour la livraison de ce combustible à votre domicile.

Entreprise au crible. Vérifiez l’existence de l’entreprise avant de passer commande. Certaines sociétés créent ex-nihilo un site marchand plus vrai que nature avec des photos des granulés, des stocks de bûches. Consulter sur les pages jaunes le numéro de téléphone indiqué sur le site. Et si le numéro n’existe pas, c’est bien qu’il s’agit d’une entreprise fantôme ! Vérifiez aussi l’adresse avec Google maps ou Qwant maps. Les coordonnées du site renvoient parfois à un local artisanal. Dans des escroqueries plus sophistiquées, c’est le site d’un distributeur existant qui est copié intégralement, y compris les mentions légales comme l’adresse, le téléphone.

Mode de paiement à scruter. Dans les sites marchands frauduleux, le paiement de la commande s’effectue souvent par mandat, virement et non pas par carte bancaire ou chèque qui permettent de tracer la transaction. Une anomalie qui doit vous alerter !

Site à la loupe. Autre moyen de débusquer les escrocs : le site scamdoc.com, développé par signal arnaque qui évalue la confiance d’une identité numérique en lui attribuant un score. En indiquant l’adresse du site ou le mail commercial, vous saurez immédiatement si ce site est sérieux, si l’adresse mail est frauduleuse. Scamdoc indique la date d’acquisition du nom du site. Il recense aussi les avis négatifs concernant l’entreprise. Un bon moyen de vérifier la probité de l’entreprise, car les consommateurs trompés font généralement part de leurs mésaventures.

Le bon réflexe. Privilégiez les distributeurs connus. Le professionnel qui a installé votre poêle ou la chaudière à granulés doit vous donner une liste de distributeurs de granulés proches de votre domicile. Avec le développement du chauffage bois, de nombreux distributeurs indépendants proposent ce combustible. Sans compter des entreprises comme Total ou encore Butagaz qui ont créé leur propre réseau de distribution. « Si le distributeur avec lequel on a l’habitude de travailler donne satisfaction, autant continuer avec lui », conseille Eric Vial. « Il faut jouer la carte du local et perdre l’habitude de vouloir le prix le moins cher. »

Acheter au bon moment
S’il est possible d’acheter ses granulés tout au long de l’année, mieux vaut le faire l’été ! C’est en effet à cette période que les distributeurs de granulés accordent des réductions de 20 à 25 € à la tonne de granulés commandée. Un moyen de vider les stocks entreposés chez les fabricants pour faire de la place à la nouvelle production. Outre le prix, commandez ses granulés l’été vous garantit des délais de livraison courts. La demande étant faible à cette période, les distributeurs planifient plus facilement les tournées des transporteurs contrairement à l’hiver, où tout le monde veut ses granulés au plus vite !

 

 

 

   


La rédaction vous conseille



Je suis locataire

Je suis propriétaire