Crédit immobilier : pas de prêt pour les comptes à découvert !

Mis à jour par
le 8 septembre 2022
Rédacteur en chef chez PAP.fr

Plus du tiers tiers des Français ont été à découvert cette année pointe une enquête Yougov pour MoneyVox.fr. L’occasion de rappeler que ceux qui sont dans le rouge auront du mal à trouver un crédit immobilier, les banques préférant financer ceux qui gèrent leurs affaires en bon père de famille.

La bonne tenue du compte bancaire, c'est un critère qui compte pour obtenir un prêt immobilier. © Fotolia

37 % des Français ont été à découvert sur cette dernière année, dont 23 % tous les mois révèle une enquête Yougov réalisée pour le site d'infos financières MoneyVox.fr et publiée le 8 septembre 2022. Entre 25 et 54 ans, ils sont même un sur deux à être au moins ponctuellement dans le rouge ajoute le sondage. Lequel de préciser que le montant médian de ces découverts s'établit à 200 €, les 500 € étant dépassés dans 16 % des cas. « Une somme à mettre en relation avec le salaire médian en France, qui s'élève à 1 800 €. Les découverts sont donc relativement profonds et difficiles à résorber » analyse Maxime Chipoy, président de MoneyVox.fr. Autre fait relevé par le sondage : si 87 % des Français dispose d'une autorisation de découvert, un tiers d'entre eux dépasse cette limite.

Situations contraintes. Pourquoi des Français sont-ils dans le rouge ? Pour 53 % des personnes interrogées, c’est en raison d’une situation financière difficile, 35 % à une dépense non prévue. Seuls 23 % associent  le découvert à une inattention dans leur gestion détaille le sondage. « Comme dans le cas du surendettement, où la moitié des dossiers n'ont aucune capacité de remboursement même après assainissement de leur compte, les découverts sont bien plus liés à de faibles ressources qu'à une irresponsabilité des Français dans leurs dépenses » estime Maxime Chipoy. Quant à l'avenir, 51 % des Français pensent qu'ils seront davantage à découvert dans les prochains mois, inflation oblige…

Problème d’emprunt. Cette question de découvert peut coûter cher à ceux qui comptent financer un projet immobilier par le crédit. « Pour les banques, la bonne tenue du compte courant est un critère capital », explique Maël Bernier, directrice de la communication du courtier Meilleurtaux.com. « Elles examinent les trois voire les six derniers relevés. Si les comptes sont dans le rouge, l’obtention du prêt sera très compliquée. » Si un découvert apparaît lors de l’examen du dossier, il ne doit jamais dépasser le plafond autorisé et doit concerner des dépenses relevant de l'absolue nécessité, ceux qui jettent l'argent par les fenêtres étant très mal vus. Bref, mieux être dans le vert pour emprunter.

Profil rassurant. Si les banques sont vigilantes sur ce point, c’est parce qu’elles veulent être rassurées sur la capacité de l’emprunteur à rembourser son crédit. Or celui qui est trop souvent à découvert, forcément, ne leur inspire pas confiance. En d’autres termes, les banques privilégient ceux qui gèrent leurs finances avec sagesse. « Elles cherchent toujours à limiter les risques, tant pour elles que pour l’emprunteur », analyse Caroline Arnould, directrice du développement du courtier Cafpi. « Pour donner un autre exemple, elles apprécient les particuliers qui montrent une capacité à mettre un peu d’argent de côté tout en assumant leurs remboursements d'emprunt. »

Retrouver du crédit. Vos comptes sont dans le rouge et vous voulez emprunter ? Si votre découvert est ponctuel, qu’il est dû à une situation exceptionnelle, que vous avez averti votre conseiller, vous pourrez peut-être faire passer la pilule. Vous renforcerez votre crédibilité en démontrant votre capacité à épargner et en insistant sur le fait que vous disposez de certains placements et d’une épargne résiduelle, ce qui est toujours plus rassurant pour la banque. Reste que le mieux est sans doute d’attendre pour vous renflouer et redonner une virginité à vos comptes. Vous pourrez ainsi présenter ce profil de bon père de famille qui plaît tant aux banques.


La rédaction vous conseille



Je suis locataire

Je suis propriétaire