Copropriété : les charges reculent de 2 % en 2019-2020

Publié par le

14 Juin 2021 - Les charges de copropriété ont reculé de 2 % en 2019-2020 selon l’observatoire de l’Arc. Un recul qui s’explique par une baisse des dépenses de chauffage collectif, consécutive à une météo clémente et une diminution des tarifs de l’énergie.

 

Les copropriétaires peuvent remercier la météo ! Les charges de copropriété pour la période 2019-2020 ont en effet diminué de 2 % grâce à une baisse importante des dépenses de chauffage selon Oscar, l’observatoire des charges de copropriété de l’Association des responsables de copropriété (Arc), élaboré à partir des annexes comptables de 2500 copropriétés. La précédente baisse des charges de copropriété datait de 2014 avec un recul de 4,9 % !

Recul des dépenses de chauffage. Les dépenses de chauffage collectif qui représentent 25 % des charges d’une copropriété ont en effet chuté de 14,3 % pour la période 2019-2020 grâce à un automne et un hiver doux. La consommation du chauffage, mesurée en Degrés Jours Unifiés (DJU), a reculé de 9,8 % par rapport à la période 2018-2019. L’impact de cette baisse a été d’autant plus marqué pour le budget des copropriétaires qu’ils ont bénéficié d’une diminution des tarifs des énergies. Le prix du fioul a accusé une diminution de 14,3 % après + 3,4 % en 2019, le gaz ayant baissé quant à lui de 5,40 % après – 8,1 % en 2019.

Assurances plus chères. Les primes des contrats d’assurance du syndicat des copropriétaires continuent leur progression avec + 5,7 %. Une moyenne qui cache cependant une grande disparité selon les immeubles. Certaines copropriétés ayant constaté une envolée supérieure à 10 %, consécutive à une sinistralité très importante lors des trois dernières années affectant aussi bien les parties communes que privatives. Le vieillissement des bâtiments et l'absence d'entretien régulier générant de plus en plus de désordres.

Honoraires de syndic en hausse. Les charges de gestion sont, elles aussi, abonnées à la hausse. Selon Oscar, elles ont progressé de 5,2 % en raison de l’augmentation des honoraires forfaitaires et des tarifs horaires des syndics professionnels. Cette inflation n’a pas épargné non plus les charges de gardiennage (+ 3,5 %) en raison d’une hausse de 2 % des rémunérations des employés et gardiens d’immeubles suite à l’application rétroactive d’un avenant de la convention collective en vigueur depuis le 1er août 2020. Un coût encore majoré par le versement des primes exceptionnelles de pouvoir d’achat pendant la crise sanitaire qui ont pu atteindre 1 000 €.  

2997 € de charges pour 60 m²
Selon l'Observatoire des charges de copropriété, le copropriétaire d'un appartement de 60 m² a payé 2997 € de charges de copropriété pour la période 2019-2020 : 751 € : chauffage, 635 € : personnel, 432 € : entretien, 406 € : frais de gestion, 273 € : eau froide, 208 € : assurance,182 € : ascenseurs, 65 € : électricité, 44 € : parking.

Dernières actualités

Crédit immobilier : faut-il craindre une hausse des taux en 2022 ?

21 Janvier 2022

Tout savoir sur les taux d'intérêt et les critères des banques pour obtenir un crédit immobilier.


L’immobilier haut de gamme à Paris renoue avec la croissance

20 Janvier 2022

Marché immobilier haut de gamme à Paris. Pourquoi les ventes des biens de prestige ont augmenté à...


Logement : les projets d’achat des ménages modestes en baisse

18 Janvier 2022

Baisse des intentions d'achat des logements. Pourquoi les Français sont-ils moins nombreux à...


Assurance emprunteur : une réforme impossible ?

18 Janvier 2022

Tout savoir sur le projet de réforme de l'assurance décès-invalidité. Ce que cette nouvelle mesure...