Copropriété : des ateliers pour doper la rénovation énergétique

Publié par le

11 Septembre 2020 - La Copro des possibles veut inciter les copropriétaires à voter des travaux de rénovation énergétique dans leur copropriété. Des ateliers-rencontres leur permettent de discuter avec des professionnels et de préparer leurs projets.

 

Si le plan de relance du gouvernement accorde un financement important pour la rénovation énergétique des logements – 2 milliards pour le secteur privé –, encore faut-il réussir à convaincre les propriétaires de maisons et les copropriétaires de se lancer. Ce qui est loin d’être facile pour les seconds, les travaux étant jugés coûteux et complexes par les copropriétaires ! Mais le ministère de la Transition écologique et solidaire mise, entre autres, sur le programme La Copro des possibles pour enclencher des rénovations énergétiques dans les copropriétés. Ce programme, conçu par Denis Vannier, fondateur de CS Partenaire, a été lauréat en octobre 2018 d’un appel à projets.

Adopter la rénovation énergétique. Le principe de ce dispositif ? Sensibiliser les copropriétaires à la rénovation énergétique en leur permettant de rencontrer, lors d'ateliers, d’autres copropriétaires et des professionnels de la rénovation. Grâce à des jeux de rôles, ils présentent au nom du conseil syndical le projet de rénovation énergétique lors d’une assemblée générale fictive. « Le conseil syndical doit convaincre les copropriétaires de voter les travaux », explique Anne-Claire Impens, copropriétaire devenue « forma’coach », chargée d’animer ces ateliers. Ce qui n'est pas toujours facile quand les intérêts des uns comme ceux des propriétaires occupants de longue date ne correspondent pas toujours avec ceux des nouveaux arrivés. Les dysfonctionnements sont identifiés par les animateurs et les solutions préconisées. Les copropriétaires peuvent aussi bénéficier d’un suivi personnalisé pour développer un projet déjà défini sur une durée s’échelonnant de trois à cinq mois.  

Des copropriétaires qui échangent. Plus qu’un apport de conseils, La Copro des possibles, financée par les Certificats d’économies d’énergie – les CEE – facilite avant tout les échanges entre copropriétaires, un élément majeur pour réussir ces rénovations énergétiques. C’est en tout cas l’intime conviction de Laurence Henry Warot, directrice de l’Association des responsables de copropriété (ARC) Rhône-Alpes qui conseille les copropriétaires dans la gestion de leurs immeubles : « ce programme crée des liens entre les copropriétaires, ce qui permet l’émergence de projets communs. Hormis l’assemblée générale, il n’existe pas d’autre lieu d’échange ».       

Des syndics impliqués dans les travaux. Ce dispositif s’adresse également aux gestionnaires des syndics en charge des copropriétés. Une formation spécifique d’une journée leur donnera des notions concernant la rénovation énergétique et les aidera à accompagner les copropriétaires. « Les syndics sont parfois démunis pour gérer des projets de rénovation énergétique », observe Laurence Henry Warot, qui espère que l’implication de ces professionnels dans ces travaux permettra de nouer des liens différents avec les copropriétaires.

150 copropriétaires contactés. Lancé en février 2020, le déploiement de ce dispositif qui s’appuie sur 100 forma’coachs a été freiné par la Covid-19. Selon Denis Vannier, 150 copropriétaires ont assisté aux six ateliers rencontres organisés, soit autant de copropriétés représentées, l’objectif étant de rencontrer 8 000 copropriétaires d’ici 2021. Un chiffre qui, selon cet ingénieur, doit permettre de développer de façon rapide la rénovation énergétique : « ces 150 copropriétaires en parleront aux autres copropriétaires de leur résidence créant ainsi une dynamique collective qui favorisera les travaux. Ces ateliers nous permettent de toucher les leaders dans leur copropriété, que ce soit par leurs connaissances et leur comportement », analyse Denis Vannier.

Une rénovation décidée plus rapidement. S’il ne faut pas s’attendre à un nombre conséquent de rénovations enclenchées d’ici 2021 – la conception de ces projets nécessitant du temps –, Denis Vannier espère que la prise de décision dans les assemblées sera plus rapide, soit un an et demi et non plus cinq ans. « La rénovation énergétique dans les copropriétés nécessite un accompagnement humain et pas seulement sur les plans technique et financier », constate ce professionnel qui rappelle l’utilité de ces travaux permettant de générer 40 à 60 % d’économies sur sa facture énergétique.

Copropriétaires, si vous souhaitez bénéficier de ce dispositif, vous pouvez contacter La Copro des possibles grâce à son site internet. Des ateliers rencontres sont également organisés dans différentes agglomérations.

Une prime pour la rénovation énergétique des copropriétés
La rénovation énergétique des logements figure comme l’un des axes majeurs du plan de relance du gouvernement. La copropriété, forte de 6,9 millions de logements, devra faire l’objet de travaux importants pour réduire sa consommation énergétique. 64 % des immeubles ayant été construits avant 1974, date de la première réglementation thermique qui a renforcé l’isolation des bâtiments. L’aide MaPrimeRénov' sera ouverte en 2021 au syndicat de copropriété qui regroupe tous les copropriétaires d’une résidence.         

Dernières actualités

Forum logement : PAP auprès des jeunes qui cherchent un logement

22 Septembre 2020

Le 26 septembre 2020 à Paris, PAP sera présent au Forum logement des jeunes. Jeunes actifs et...


Immobilier : les citadins rêvent d’un toit à la campagne

21 Septembre 2020

Les nouvelles tendances de l'immobilier après le confinement. La cote croissante des périphéries,...


Copropriété : une semaine pour tout comprendre

18 Septembre 2020

Tout savoir sur la semaine de la copropriété organisée par les agences départementales...


Immobilier : jusqu’où ira la hausse des prix ?

11 Septembre 2020

Tout savoir sur les grandes tendances de l'immobilier ancien. Les ventes, les prix, les prévisions...