Certificats d’économie d’énergie : prorogation de deux mois

Publié par le

16 Septembre 2021 - Les primes « coup de pouce » comme les certificats d’économie d’énergie devaient disparaître le 30 septembre 2021. Mais face à la pénurie de matériaux, le gouvernement a prorogé le dispositif de deux mois pour terminer les travaux déjà engagés.

Au printemps 2021, dans le cadre des évolutions concernant les Certificats d’économie d’énergie (CEE), le gouvernement avait décidé de réduire ou de mettre fin à certaines primes « coup de pouce » pour des travaux de rénovation énergétique. Il avait été acté que ces primes ne pourraient concerner que des travaux dont les devis avaient été signés par le client avant le 1er juillet 2021 et achevés avant le 30 septembre 2021. Le gouvernement vient d’annoncer une prorogation de deux mois.

Pénuries temporaires de matériaux. Compte tenu des retards de livraison et de pénurie de matériaux subis actuellement par le secteur du bâtiment, de nombreux ménages auraient pu perdre le bénéfice de ces primes mettant en difficulté les artisans engagés auprès d’eux. « Le contexte de la crise des matériaux et de son impact sur les entreprises du bâtiment et la rénovation énergétique nous invite à adapter les conditions d’arrêt des coups de pouce », précise Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du logement. La situation devrait revenir à la normale d'ici à la fin de l'année. Le gouvernement a ainsi décidé d’accorder un délai supplémentaire de deux mois, soit jusqu’au 30 novembre, pour achever les travaux d’isolation et de remplacement d’équipements de chauffage qui avaient été engagés avant le 1er juillet.

Nouvelles orientations. Pour autant, cette prorogation ne remet pas en question la philosophie du gouvernement en matière d’aide à la rénovation. « Cela ne change en rien les orientations fondamentales prises pour des aides plus efficaces et plus justes, et notamment la fin de l’isolation à 1 € en raison des dérives que celle-ci a pu générer. La transition que nous conduisons se doit d’être pragmatique pour tous, pour les artisans et les entreprises comme pour les ménages », conclut la ministre Emmanuelle Wargon.

Les coups de pouce CEE en quelques chiffres

Depuis leur création en janvier 2019, les « coups de pouce CEE » ont déjà accompagné l’engagement de :

  • 1 520 000 isolations de combles ou toitures,
  • 520 000 isolations de planchers bas,
  • 460 000 installations de chauffage au gaz en remplacement d’une vieille chaudière au gaz,
  • 340 000 installations de chauffage renouvelable (pompe à chaleur, chaudière à granulés, autre) en remplacement d’une vieille chaudière au fioul ou au gaz,
  • 70 000 installations de radiateurs électriques en remplacement d’un vieux convecteur,
  • 37 000 installations de chauffage au gaz en remplacement d’une vieille chaudière au fioul.

Dernières actualités

Le ministère recommande la suspension de l'édition de certains DPE

24 Septembre 2021

Pourquoi l'édition des DPE a été suspendue. Anomalies sur l'étiquette du DPE des logements...


Logement : ce que le projet de budget 2022 prévoit

23 Septembre 2021

Tout savoir sur le projet de budget 2022 pour le logement. Les priorités du gouvernement en matière...


DPE : les professionnels veulent des ajustements

22 Septembre 2021

Les premiers pas du DPE. Consommations énergétiques surestimées, classement important de logements...


Réforme de la taxe foncière : qui va gagner ? qui va perdre ?

21 Septembre 2021

Dans cette vidéo, on va parler d'une réforme fiscale qui est en cours, on en verra les effets en...