Taxe d'habitation 2022 : profitez d'une baisse dès janvier

25 Octobre 2021 - Si vous faites partie des 20 % de contribuables qui paient encore la taxe d'habitation, voici comment bénéficier de la baisse de 65 % de votre taxe dès janvier 2022.

Qui est concerné par la baisse de la taxe d'habitation en 2022 ?

La disparition progressive de la taxe d'habitation concerne exclusivement la résidence principale d'habitation. Entre 2018 et 2020, elle a concerné les foyers dont le revenu fiscal de référence ne dépassait pas certains plafonds.
Depuis 2021, la diminution progressive de la taxe d'habitation concerne tous les autres contribuables, quel que soit leur niveau de ressources. Le montant de leur taxe d'habitation a diminué de 30 % en 2021 et diminuera de 65 % en 2022 avant de disparaître complètement en 2023.

Comment profiter de cette baisse dès janvier 2022 ?

Si vous êtes mensualisé pour le paiement de votre taxe d'habitation, vous pouvez bénéficier de la baisse de 65 % de cette taxe dès janvier 2022, en diminuant vos prélèvements mensuels.

Pour que vos prélèvements mensuels baissent dès janvier 2022, il faut les modifier avant le 15 décembre 2021, sinon vos modifications ne s'appliqueront qu'à partir du mois de février.

Pour les contribuables mensualisés, l'avis d'échéance 2022 qui figure sur l'avis de taxe d'habitation de 2021, tient compte de l'abattement de 30 % dont ils bénéficient cette année, mais pas de l'abattement de 65 % dont ils vont bénéficier en 2022.

Les mensualités prévues en 2022 n’étant pas automatiquement calculées avec l'abattement de 65 % dont vous allez bénéficier en 2022, c'est donc à vous de modifier dès que possible le montant de votre taxe d'habitation. A défaut, vos prélèvements mensuels continueront à être effectués jusqu'à l'automne 2022 sur la base de ce que vous avez payé en 2021, sans tenir compte du nouveau taux de réduction. Vous avancerez ainsi un montant qui vous sera finalement restitué en fin d'année.

Comment calculer votre nouvelle mensualité ?

L'abattement de 65 % est à appliquer sur le montant indiqué en bas de votre avis de taxe d'habitation de 2021 : " Sans cette réforme, votre taxe d'habitation serait de ... € ".
N'oubliez pas d'ajouter au montant obtenu de votre taxe d'habitation après abattement celui de la contribution à l'audiovisuel public. Attention, cette dernière n'étant pas impactée par la réforme de la taxe d'habitation, elle reste due intégralement (138 € ou 88 € pour les départements d’outre-mer).

Certains contribuables dont le revenu fiscal de référence se situe dans une tranche intermédiaire juste au-dessus de celle permettant d'être totalement exonéré, pourront toutefois bénéficier d'un abattement supérieur à 65 % sur leur taxe d'habitation de 2022.

Pour connaître avec précision le taux estimé de l'abattement dont vous bénéficierez en 2022, vous pouvez utiliser le simulateur de la réforme de la taxe d'habitation pour 2022. Il suffit de le renseigner en indiquant votre revenu fiscal de référence de 2020 et le nombre de parts de votre foyer fiscal.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre article sur les Exonérations et dégrèvements de taxe d'habitation.

Comment diminuer le prélèvement mensuel ?

Connectez-vous à votre espace particulier sur impots.gouv.fr, dans la rubrique " Paiement ", puis " Gérer mes contrats de prélèvement ". Cliquez ensuite sur le contrat de prélèvement de votre taxe d’habitation pour votre logement principal, puis sur “ Modulez vos prélèvements mensuels ".

C'est le montant total annuel que vous venez de calculer qu'il convient d'indiquer :
taxe d'habitation annuelle après abattement + contribution à l'audiovisuel public.

Le Fisc calcule aussitôt le montant de vos prélèvements mensuels en conséquence et vous demande de valider.

Si vous n'êtes pas sûr du résultat, pas de panique, aucune pénalité ne vous sera appliquée si vous surestimez la baisse de vos mensualités. Simplement, dans ce cas, vous paierez, le complément à l’automne. A l'inverse, si vous avez trop payé, vous serez remboursé.

Si besoin, n'hésitez pas à joindre l’administration fiscale par téléphone au 08 09 401 401 (service gratuit + coût de l’appel) ou par messagerie sécurisée depuis votre espace particulier.

La contribution à l'audiovisuel public disparaît-elle aussi ?

Non, contrairement à la taxe d'habitation, cette contribution reste due intégralement pour les foyers qui possèdent un téléviseur. Bien qu'elle figure jusqu'à présent sur l'avis de taxe d'habitation, elle est calculée indépendamment. Elle reste donc due pour les contribuables dont la taxe d'habitation a diminué ou disparu.

Pour en savoir plus sur le sujet, retrouvez notre article : Qui doit la contribution à l'audiovisuel ?

Pas de baisse de taxe d'habitation pour les résidences secondaires

Rappelons que pour les résidences secondaires, non seulement la taxe d'habitation ne disparaît pas, il n'y a donc aucune baisse à attendre, mais les communes situées en zone tendue peuvent, au contraire, décider de majorer de 5 à 60 % la part qui leur revient. La taxe d'habitation est donc maintenue en l'état pour les résidences secondaires, mais elle peut aussi augmenter largement dans les villes concernées.
Retrouvez nos explications et les villes susceptibles de l'appliquer dans notre article " Qu'est-ce que la zone tendue ? " : La surtaxe d'habitation pour les résidences secondaires meublées en zone tendue.

 

Mis à jour par le 25 octobre 2021
Juriste chez PAP.fr


Je suis locataire

Je suis propriétaire