57 000 logements rénovés avec le plan Action cœur de ville

Publié par le

03 Septembre 2021 - Pas moins de 57 000 logements ont été rénovés par le programme Action cœur de ville (ACV) qui vise à dynamiser le centre-ville des villes moyennes. Ce dispositif qui devait s’achever en 2022 sera prolongé jusqu’en 2026.

 

S’il est encore trop tôt pour crier victoire, les premiers résultats du programme national Action cœur de ville (ACV) sont encourageants. Lancé en 2017, ce dispositif interministériel a pour objectif de redynamiser le centre-ville des villes moyennes en finançant des actions conçues par les collectivités locales pour le développement économique, la rénovation de l’habitat, l’accès aux équipements et services publics. Une démarche originale alors que c’est bien souvent l’État qui impose ses projets sans tenir compte des besoins des territoires. Pas moins de 234 villes ont été sélectionnées pour bénéficier des financements de l’État, de la Banque des territoires et d’Action logement qui doivent être débloqués d’ici 2022. Bilan en neuf chiffres.

3 : c’est le nombre de milliards d’euros engagés depuis le lancement du dispositif. Deux milliards doivent être encore dépensés d’ici 2022.

57 000 : c’est le nombre de logements rénovés ou réhabilités par Action logement. Il s’agit soit d’immeubles d’habitation remis aux normes de confort actuels, soit de bâtiments transformés en logements comme cette ancienne clinique, située à Angoulème (16). « Ces actions permettent de lutter contre l’étalement urbain en faisant revenir les habitants en ville », explique Rollon Mouchel-Blaisot, directeur du programme ACV.

Denormandie ancien attendu. Le gouvernement compte aussi sur le développement du Denormandie ancien pour augmenter l’offre de logements au centre-ville. Ce dispositif fiscal accorde une réduction d’impôt maximale de 18 % aux investisseurs achetant un logement ancien et réalisant des travaux conséquents avant de le louer, les travaux devant représenter au moins 25 % du coût total de l’opération. « De plus en plus de villes s’intéressent à ce dispositif », rappelle-t-on dans l’entourage de la ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, qui souligne la montée en puissance lente du dispositif. Aucune donnée n’est pour le moment disponible pour évaluer le succès ou l’échec du Denormandie ancien. Ce qui n’empêche pas le gouvernement d’envisager le prolongement de cette mesure qui sera discuté lors du projet de la loi de finances 2022. Ce dispositif fiscal doit s’achever le 31 décembre 2022.   

111 : c’est le nombre de projets lauréats au fonds friches émanant des communes appartenant au programe ACV. Ces terrains industriels ou commerciaux désaffectés bénéficient d’un financement de l’État atteignant au total 650 millions d’euros permettant de prendre en charge les coûts de dépollution et de viabilité avant de le vendre à des opérateurs. 79 sites ont notamment vocation à accueillir du logement. Des promoteurs privés devraient y proposer des programmes de logements neufs.

+ 4,5 % : c’est la hausse du nombre de ventes de logements comptabilisés en 2020 dans ces villes, selon le Baromètre de l’immobilier des villes moyennes Notaires de France. Une performance alors que les transactions ont chuté à l’échelle de l’Hexagone. De nombreuses villes comme Sète ont vu leurs ventes fortement augmenter, la recherche d’une qualité de vie dans une ville à taille humaine a fait la différence par rapport aux métropoles.

+ 7 % : c’est la progression du prix de vente médian de l’immobilier qui s’élève à 1.385 €/m². « Le programme ACV a mis fin à la spirale déflationniste », observe Rollon Michel-Blaisot. « Un ménage achetant son logement dans ces quartiers pourra compter sur une juste évolution de son patrimoine immobilier. »

71,6 % : c’est le pourcentage d’habitants de l’agglomération qui se sont rendus en janvier 2021 une fois par mois au centre-ville des communes bénéficiant du plan ACV contre 49,5 % pour les habitants d’une autre agglomération, selon la société Mytraffic. Une preuve selon Rollon Michel Blaisot de l'attractivité retrouvée de ces villes.

- 22,3 % : c’est la baisse de fréquentation qu’ont connue les centre-villes des communes du programme ACV contre – 25,3 % pour les villes hors ACV entre janvier 2021 par rapport à janvier 2020.

2023-2026 : C’est l’horizon de la deuxième phase du plan national ACV qui a été récemment annoncée par le Premier ministre Jean Castex. Une mesure demandée par les maires qui souhaitaient mener ces opérations jusqu’au terme de leur mandat électoral. Reste à définir les actions qui structureront ce dispositif. Une grande concertation devrait être lancée par l’État auprès des collectivités locales pour en concevoir les grandes lignes. Parmi les sujets évoqués : les transports. La mobilité douce devrait figurer au programme que ce soit les navettes électriques ou les voies piétonnes. « C’est après avoir défini les besoins que l’enveloppe financière sera déterminée », rappelle-t-on dans l’entourage de Jacqueline Gourault .

Une densité qui doit être acceptée
Si la revitalisation du centre-ville moyenne passe par la rénovation de logements pour attirer des habitants et de nouveaux consommateurs pour les commerces, encore faut-il que cet habitat corresponde à leurs attentes ! Or les logements proposés sont le plus souvent des appartements alors que de nombreux Français aspirent à une maison, agrémentée d’un jardin, des demandes exacerbées par le confinement consécutif à la Covid-19. Un hiatus dont a bien conscience Rollon Mouchel-Blaisot, directeur du programme Action coeur de ville (ACV) : « Nous devons réinventer notre aménagement urbain. Il n’est pas possible de proposer des logements sans terrasse. Il faut créer la campagne à la ville avec une nouvelle densité qui doit être choisie et acceptée. Il est nécessaire d’être plus innovant, plus qualitatif pour la rénovation et la construction des logements ». 

 

 

 

 

Dernières actualités

Certificats d’économie d’énergie : prorogation de deux mois

16 Septembre 2021

Deux mois supplémentaires pour permettre d'achever les travaux de rénovation et ne pas perdre le...


Crédit : le HCSF rend obligatoire ses recommandations

15 Septembre 2021

Les recommandations du HCSF deviennent désormais contraignantes pour les banques. Qu'est- ce que ça...


Maison individuelle : elle fait toujours rêver les Français

14 Septembre 2021

Que recherchent les Français en matière de logement ? Dans quels départements axent-ils leurs...


Télétravail : quelles sont les précautions à prendre avant de travailler chez soi ?

13 Septembre 2021

Depuis la fin du premier confinement, le télétravail se développe et les entreprises, qui le...