Un bon dossier pour un bon taux

Publié par le

Constitué d'économies personnelles, d'une donation, d'un héritage ou de la participation aux résultats de l'entreprise (pour les entreprises de plus de 50 salariés), l'apport personnel doit représenter au minimum 20% du montant de l'acquisition.

Emprunter avec ou sans apport ?

L'apport personnel démontre que vous savez épargner et que vous êtes responsable. C'est surtout un moyen d'emprunter moins, donc de négocier au mieux le taux d'intérêt le plus bas possible ainsi qu'une durée de remboursement plus courte, qui diminuera le montant de vos intérêts. Un bon apport personnel représente au minimum 20 à 30 % du montant total de l'achat.

Vous n'avez pas d'apport personnel ? Rien n'est perdu. La plupart des banques accepte de financer par le crédit 100 % voire 110 % de l'acquisition (ce qui inclut les frais de notaire). Toutefois, ces prêts sont aujourd'hui plus difficiles à obtenir qu'il y a deux ou trois ans. Et leur taux peut être plus élevé compte tenu des risques pris par la banque. Mais dans tous les cas, le montant de vos mensualités ne pourra dépasser un tiers de vos ressources nettes mensuelles.

Avec ou sans apport, il est indispensable de rassurer le banquier sur votre fidélité, sur votre état créditeur, sur la régularité de vos revenus, sur votre capacité à épargner. Essayez de le convaincre du caractère réalisable de votre projet au regard de vos revenus.

Il ne faut pas hésiter à faire jouer la concurrence. Commencez par rencontrer votre propre banquier car c'est lui, qui a priori, vous connaît le mieux. Puis revenez le voir quelques jours plus tard accompagné des offres d'établissements rivaux. Il y a de grandes chances alors qu'il vous consente le meilleur taux.

N'oubliez pas les aides financières

Faites le tour des aides financières. Elles vous permettront de boucler plus facilement votre plan de financement. Vérifiez par exemple si vous avez droit au prêt à taux 0 %. Pensez également au 1 % logement, aux prêts issus de l'Epargne-logement, etc. Autre avantage de ces prêts aidés : ils sont souvent considérés comme de l'apport personnel. .

Pour aller plus loin...

Emprunter à 60, 70 ou 80 ans, c'est possible, mais en pratique, les conditions d'emprunt ne sont pas du tout les mêmes selon que l'on est un quadragénaire encore en activité ou un senior à la...