Immobilier
de particulier à particulier

Gîte ou chambre d'hôtes : quelle formule pour les vacances ?

Pour accueillir des touristes dans votre logement noyé dans la verdure, vous pouvez opter pour un gîte rural ou pour des chambres d'hôtes. Cependant, ces deux formules permettent l'accueil de vacanciers selon des modes très différents.

Pour ouvrir un gîte rural, le propriétaire doit nécessairement exercer une activité rurale ou agricole. Il possède généralement une maison ou un logement proche de chez lui, qu'il va louer en tant que gîte, tout équipé. Une chambre d'hôtes est possible au contraire aussi bien en ville qu'en milieu rural. Vous proposez à des touristes de passage de séjourner à la nuitée dans votre propre domicile. En outre, votre choix entre ces deux formules va se faire selon votre disponibilité : pour un gîte rural, il suffit d'être présent à l'arrivée et au départ des vacanciers. En revanche, si vous optez pour des chambres d'hôtes, vous devrez les accueillir et être présents pendant tout le séjour. Vous devrez également préparer leur lit, et leur servir chaque matin le petit déjeuner.

Chambre d'hôtes

Chambre d'hôtes : presque comme à l'hôtel

Comme à l'hôtel, les vacanciers qui optent pour une chambre d'hôtes n'ont à s'occuper de rien : leur chambre est prête à leur arrivée, ils n'ont donc qu'à y poser leurs bagages. Des vacanciers peuvent séjourner dans les autres chambres si le propriétaire en propose plusieurs. Tous se retrouvent dans la salle à manger, le matin, autour d'un petit déjeuner servi par le propriétaire. Comme à l'hôtel, la chambre d'hôtes nécessite un investissement personnel important puisque vous devez assurer le ménage, l'entretien des draps et du linge de toilette ainsi que la préparation du petit déjeuner. Vous devez aussi être sur place une grande partie de la journée pour gérer les arrivées et les départs et répondre aux questions des uns et des autres. Et surtout, pour ouvrir des chambres d'hôtes, il faut être prêt à opter pour ce mode de vie bien particulier, où vous partagez votre toit toute l'année, ou une partie de l'année, avec des hôtes de passage.

Chambres d'hôtes : 5 chambres au maximum

Ce qui est très différent d'un hôtel, c'est le nombre de chambres que l'on peut louer dans une même maison : de une chambre à 5, au maximum, et ce, même si votre maison en comporte plus. Et la capacité d'accueil doit être limitée à 15 personnes, au-delà, on tombe dans le domaine très réglementé de l'hôtellerie. Chacune des chambres doit donner accès à une salle de bains et à un WC, mais cela ne veut pas dire que chaque chambre dispose de sa propre salle de bains. Dans ce cas, les vacanciers partagent les salles d'eau.

Les propriétaires savent que les vacanciers apprécient un bon niveau de confort et une décoration soignée. En pratique, ils essaient de créer un cadre douillet, authentique et personnalisé, et c'est ce qui fait le charme des chambres d'hôtes et qui les distingue fondamentalement des grandes chaînes hôtelières offrant une décoration standardisée !

Chambre d'hôtes : les repas aussi ?

Si vous aimez cuisiner, vous pouvez aussi décider d'ouvrir une table d'hôtes et proposer un repas aux vacanciers que vous hébergez. C'est d'ailleurs le choix qu'ont fait une grande partie des exploitants de chambres d'hôtes puisque 40 % d'entre eux proposent un repas dans leur formule. Mais pas question d'ouvrir un véritable restaurant avec 50 couverts ! Les repas sont servis à la table familiale et la capacité d'accueil doit être limitée à celle de l'hébergement. Et pas de carte variée non plus, vous devez au contraire proposer un seul menu, avec une cuisine de qualité composée d'ingrédients du terroir.

Si la table d'hôtes demande plus de travail, c'est incontestablement un plus, car les familles apprécient de pouvoir se restaurer sur place.

Gîte rural

Gîtes ruraux et location de vacances

A la différence des chambres d'hôtes, louer un gîte rural c'est proposer un logement indépendant du sien, en location saisonnière. Il vous suffit d'être là à l'arrivée et au départ des vacanciers qui vont vivre en toute autonomie dans le gîte que vous leur louez à la semaine ou pour le week-end. Le logement doit donc être entièrement équipé et permettre au locataire d'y préparer ses repas. Seul le linge de maison n'est pas à fournir.

Gîte rural : quel niveau de confort ?

Tout dépend du niveau de classement que l'on veut atteindre. Car même si les gîtes ruraux ne sont soumis à aucun classement officiel, la plupart obtiennent un label comme celui que proposent, par exemple, les Gîtes de France. Cela permet aux vacanciers d'être assurés du niveau de confort qu'ils vont trouver en fonction du nombre d'épis attribué, et aux propriétaires de mettre en évidence la qualité de leur gîte.

Gîte rural et Gîte de France

Les propriétaires de gîtes ruraux peuvent adhérer à la Fédération des Gîtes de France. Cela leur permet de bénéficier de leur label et de leur propre classement, de 1 à 5 épis. Etre classé gîte de France c'est rassurant pour le locataire, car pour y parvenir, le propriétaire a dû préalablement obtenir un classement en meublé de tourisme de son gîte auprès d'un organisme évaluateur en répondant à toute une liste de critères très précis en termes de confort et d'environnement, répartis en cinq catégories.

S'il n'existe toujours pas de classement légal pour les chambres d'hôtes, vous pouvez tout à fait obtenir le label des Gîtes de France, le même que celui attribué aux gîtes ruraux.

Gîte rural et chambre d'hôtes : quelles formalités ?

Pour ouvrir une chambre d'hôtes ou un gîte rural, vous devez impérativement en faire la déclaration en mairie, par voie électronique ou en courrier recommandé avec accusé de réception, en indiquant un certain nombre d'éléments : le nombre de chambres et la capacité d'accueil, par exemple. A défaut, vous encourez une amende de 450 € ! Bien entendu, les gîtes, comme les chambres d'hôtes, doivent obéir aux règles d'hygiène et de sécurité en vigueur.


Publié par
© PAP.fr -

En savoir plus

Locataire : constituez un bon dossier

Dans certaines villes, obtenir une location suppose de se mesurer à de nombreux prétendants. Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est...

Les charges locatives

Quelles sont les charges que le bailleur peut récupérer sur son locataire, comment les fixer mais surtout quand les récupérer ? Telles sont les...

Location de vacances : démêlons le vrai du faux

La location de vacances offre de multiples avantages et répond aux attentes de nombreux vacanciers. Mais en la matière, beaucoup de fausses vérités...