Immobilier
de particulier à particulier

Vente bloquée : comment lever les obstacles

Vous avez mis votre logement en vente, la transaction tarde à se conclure ? Pas de panique ! De la fixation du prix à l'optimisation de votre annonce en passant par la mise en valeur de votre bien, ces sept conseils vous aideront à trouver plus rapidement acquéreur sans casser les prix.

Un bien qui tarde à trouver preneur ? Ça peut arriver. Mais dans ce cas, pas de panique. Il suffit le plus souvent de remettre les choses à plat et de les prendre par le bon bout pour conclure la transaction dans un délai raisonnable et sans brader le prix. Sur la base de notre expérience et des témoignages reçus par notre service de relation clients, ces sept conseils devraient sans nul doute vous aider à conclure votre affaire dans de bonnes conditions. 

Nos 7 conseils pour débloquer une vente :

  • S'assurer que le bien est au prix du marché
  • Optimiser le potentiel de son logement
  • Vérifier la qualité et l'ordre des photos de son annonce
  • Donner envie avec un texte d'annonce vendeur
  • Sélectionner des supports de diffusion efficaces
  • Choisir le bon moment pour vendre
  • Utiliser les options de visibilité

1.       Trouvez le bon prix. Êtes-vous certain que votre logement est en vente à sa juste valeur ? Un prix fixé au plus près du marché est la première garantie de vendre rapidement. Si vous peinez à trouver un acquéreur, il y a fort à croire que votre bien est surévalué. Si l’écart entre votre prix et celui du marché est de plus de 10%, vous n’aurez aucune visite. Pour en avoir le cœur net, rapprochez-vous de notre équipe d’experts  qui vous délivrera un avis de valeur attestant du prix de votre logement.

2.       Optimisez le potentiel de votre logement. Êtes-vous certain que votre logement est présenté sous son meilleur jour afin de séduire les acquéreurs ? Pour cela, avez-vous pensé à appliquer à votre bien les principes du home-staging? Il s’agit-il d'un petit relooking qui met en avant ses atouts. L’idée est de valoriser les volumes, la luminosité et la circulation dans l'espace, afin de favoriser les « coups de cœur ». Concrètement, vous dépersonnalisez, vous rangez, vous harmonisez la déco... Il existe de nombreuses astuces toutes simples que vous pouvez appliquer vous-même à votre logement, vous arriverez à un résultat bluffant ; retrouvez les ici.

 3.       Prenez de belles photos. Êtes-vous certain que les clichés illustrant votre annonce permettent aux internautes de prendre toute la mesure des qualités de votre logement ? Lumière, cadrage, nombre suffisant... vos prises de vue doivent être d’une qualité irréprochable pour capter l’attention des internautes et les convaincre de venir visiter votre bien.  Retrouvez tous nos conseils pour réussir vos photos ici.

 4.        Rédigez une annonce vendeuse. Un descriptif incomplet, trop court ou au contraire trop long, peut être un obstacle à la prise de contact et donc à la vente. Pour être efficace, le texte de votre annonce doit donner envie de visiter votre logement, mettre en avant ses points forts, fournir les informations pratiques essentielles… Pour vous aider à rédiger un texte synthétique, complet et vendeur, retrouvez nos 7 conseils d’experts ici

5.       Sélectionnez vos supports de diffusion. Attention, si votre annonce est visible sur un trop grand nombre de sites et de vitrines d’agences immobilières, vous risquez de dévaloriser votre bien. Un logement trop exposé suscitera la méfiance des potentiels acheteurs et réduira vos chances de vendre. Notre conseil : faites disparaître votre annonce des vitrines et du net quelque temps ; laissez passer 3 semaines au moins et remettez votre bien en vente sur 2 canaux de diffusion maximum savamment choisis pour leur sérieux et leurs services.

Important : Votre logement doit être en vente au même prix sur tous les supports.

A noter : vous ajouterez les frais d’agence au prix net vendeur si vous décidez de mettre votre bien en agence.

6.       Choisissez le bon moment pour vendre. Vous êtes-vous demandé si vous aviez mis votre bien en vente au moment le plus propice ? Le marché immobilier répond à des règles de saisonnalité ; la meilleure période pour vendre s’étale de début mars à fin juin quel que soit le bien que vous mettez sur le marché. Pour autant, les petites surfaces, type studio, 1 pièce, 2 pièces, se vendent sans difficulté toute l’année. Pour les grandes surfaces, type maison, F3, F4 et plus, vous optimiserez vos chances de vendre rapidement à partir de mars, période pendant laquelle les familles préparent leur déménagement pour la rentrée de septembre.

7.       Utilisez les options de visibilité. Ces fonctionnalités payantes proposées par les sites immobiliers peuvent vous aider à vendre plus vite. Pourquoi ? Elles vous apporteront un vrai « plus » en matière d’impact. L’option « remontée d’annonce en tête de liste » est celle que vous devez prendre si votre appartement est dans un secteur tendu (la demande est supérieure à l’offre). La remontée d’annonce permettra à votre logement d’apparaître avant les autres, de susciter davantage de vues, et 40% de contacts en plus, selon nos études. L’option « annonce à la une » convient à une maison située dans une ville peu connue (petit village, zone rurale…). Elle fera ressortir votre annonce en très bonne place sur des recherches dans les villes avoisinantes et vous apportera 50% de contacts en plus selon nos études.

 


Publié par
© PAP.fr -