Immobilier
de particulier à particulier

Les risques de la remise des clefs anticipée

L'entrée en jouissance anticipée est juridiquement possible mais elle est déconseillée.

Du côté du vendeur, c'est en effet le risque, en cas de non-réalisation de la vente, d'avoir un occupant sans droit ni titre dans les lieux. Pour limiter ce risque, la date d'entrée dans les lieux doit toujours être postérieure à l'obtention par l'acheteur de son prêt. Par ailleurs, en cas de sinistre, des problèmes d'assurance peuvent survenir.

Du côté de l'acheteur, c'est le risque, en cas de non-réalisation de la vente, de ne pas se faire rembourser les travaux réalisés et de devoir au contraire indemniser le vendeur pour le temps passé dans les lieux.


Publié par
© PAP.fr -

En savoir plus

La vente en viager

La vente en viager permet au vendeur de profiter de revenus supplémentaires à un moment de sa vie où, le plus souvent, l'essentiel de ceux-ci est...

Acheter en copropriété : qui paie quoi ?

Les charges et les travaux dont vous devrez vous acquitter.

A quoi vous engage un mandat d'agence ?

Qu'il soit exclusif, semi-exclusif ou simple, le mandat d'agence vous engage et une commission d'environ 7% du prix de vente sera dûe. Il est donc...