Immobilier
de particulier à particulier

Crédit-relais

  Le crédit-relais est un crédit à court terme qui est accordé pour une durée n'excède généralement pas deux ans mais il peut être souscrit pour plusieurs semaines seulement à un taux généralement plus élevé que pour un prêt traditionnel. Il est contracté pour financer une acquisition en attendant de vendre le logement précédent.  En principe, l’avance accordée par les banques dans le cadre d’un prêt relais varie de 50 % à 80 % du prix du bien immobilier que l’emprunteur met en vente. En pratique, il permet d’assumer un défaut temporaire de trésorerie

 Il existe plusieurs formules de crédit- relais:

  • Prêt avec différé d’amortissement partiel

Avec ce prêt l’emprunteur rembourse mensuellement, trimestriellement ou semestriellement les intérêts uniquement. Une fois la vente réalisée, l’emprunteur rembourse le capital emprunté. Ce prêt est souvent proposé  dans l’attente d’une transaction immobilière qui interviendra dans un laps de temps court.  Ce crédit relais dit  « sec »  est en fait une avance financière qui est remboursée par la vente du premier bien immobilier

  •  Prêt avec différé d’amortissement total

 Aucun remboursement ne se fait pendant le prêt. A opter que si vous ne disposez d’aucune liquidité pour assurer un remboursement mensuel.

Le prêt relais avec franchise totale est accordé pour une durée de 24 mois. Dans ce cas, l’emprunteur ne rembourse pas les intérêts d’emprunts pendant les 12 premiers mois. S’il vend son bien immobilier avant cette échéance, il rembourse alors le capital du prêt relais et les intérêts dus pour les mois écoulés.

  • Prêt jumelé avec un prêt classique

Dans ce cas, le crédit-relais va être jumelé et souvent  intégré à un crédit classique. Il s’agit d’un crédit à long terme (entre 10 et 20 ans). Le taux du crédit relais est alors plus abordable. N’hésitez pas à faire jouer la concurrence! Ce montage permet d’alléger les charges mensuelles pendant la période où le bien n’est pas encore vendu. Il est assorti d’une période de « franchise totale », ce qui signifie que les intérêts ne sont pas remboursés mensuellement mais en une seule fois, à l’échéance en même temps que le capital emprunté.

 Qui souscrit un prêt –relais ?

En général, se tournent vers le prêt- relais, les acquéreurs qui veulent acheter un nouveau bien immobilier avant de vendre l’ancien. Ces derniers n’ont en général pas envie de passer par une période de location entre la vente de leur logement et l’emménagement dans le futur. Il arrive aussi très souvent que les acheteurs aient le coup de cœur pour un bien et n’ont pas mis leur bien en vente. Et dans ce dernier cas, il faut faire vite, si on ne veut pas perdre le bien.

 Quel est le montant accordé ?

 En moyenne, l’organisme bancaire accorde 70% de ce montant, un peu plus ou un peu moins en fonction du dossier et des garanties présentés par l’emprunteur. Certaines banques demandent des avis d’évaluation pratiqués par des experts. 

Quels sont les dangers du prêt relais ?

Si le prêt relais est une belle alternative, n’oublions pas que les délais de vente sont parfois plus longs. Si vous ne réussissez pas  à vendre votre bien actuel, vous serez sans doute obligé de diminuer le prix pour le vendre vite et éviter les charges du crédit-relais.

 Que faire pour échapper au crédit relais?

Si la vente et l’achat n’ont que quelques mois d’écart, négociez un délai avec le vendeur pour la signature de l’acte définitif, de trois ou six mois par exemple. Des semaines supplémentaires qui vous laissent le temps de trouver preneur pour votre logement actuel.

 Vous avez donc intérêt à envisager avec votre acheteur un délai un peu plus long que le délai d'usage de trois mois entre la signature du compromis et celle de l'acte de vente. Si votre acheteur n'est pas trop pressé et qu'il l'accepte, cela vous laisse le temps de trouver et de concrétiser l'affaire.

Certains acheteurs acceptent parfois que le vendeur reste dans les lieux après avoir vendu, durant un ou deux mois, pour permettre la transition entre les deux logements. Cela peut être négociable à condition que votre acheteur ne soit pas lui-même trop pressé de rentrer dans les lieux, qu'une bonne relation de confiance se soit établie entre lui et vous, et que le délai soit raisonnable. Dans ce cas, il est toujours prévu une compensation financière, le séquestre d'une partie du prix de la vente en attendant la libération des lieux, et l'établissement d'une indemnité dissuasive en cas de retard.

Une solution intéressante qui peut vous éviter de déménager deux fois en l'espace de quelques mois.

En conclusion, mieux vaut vendre avant d’acheter. Il s’agit d’une recommandation mais parfois le crédit –relais est salvateur.

 Et si vos parents, grands-parents ou arrières grands-parents prenaient le relais ?

Chacun des parents peut donner à chacun de ses enfants, tous les quinze ans, la somme de 100.000 €, soit 200.000 € pour un couple.

Chaque grands-parents peut donner à chacun de ses petits-enfants, tous les quinze ans, la somme de 31.865 €, soit 63.730 € pour un couple.

Chaque arrière-grand-parent peut donner, tous les quinze ans, la somme de 5.310 € à chacun de ses arrière-petits-enfants.

En plus de ces avantages, tout parent, grands-parents ou arrière grands-parents peut donner à chacun de ses enfants, petits-enfants ou arrière-petits-enfants une somme d'argent de 31.865 € au maximum sans avoir à payer de droits de donation, à condition de faire leur donation avant d'avoir atteint l'âge de 80 ans (article 790 G du Code général des impôts).

En outre, le bénéficiaire de cette donation doit avoir au moins 18 ans. Cet abattement se cumule avec les abattements ci-dessus


© PAP.fr -

L'offre de notre banque partenaire


En savoir plus

Les prêts relais

Le prêt relais, également appelé crédit relais, intervient dans le cadre d'un achat-revente. Il constitue une avance de trésorerie utile pour acheter...