Immobilier
de particulier à particulier

Crédit immobilier : comment négocier quand on est jeune

Quand on est jeune et qu'on contracte un prêt immobilier, on profite déjà de conditions avantageuses. Mais ce n'est pas une raison pour ne pas en demander plus ! Modularité des mensualités, transfert de crédit, délégation d'assurance...

 

Pas de crédit immobilier sans banque. Mais laquelle choisir ? La vôtre ? Celle de vos parents ? Celle du bout de la rue ? Toutes les banques peuvent proposer des conditions spécifiques pour les jeunes, mais les établissements régionaux et mutualistes se montrent plus généreux. « On retrouve surtout les banques mutualistes sur le créneau des jeunes », confirme Ulrich Maurel, président fondateur d'Immoprêt, « de tous les jeunes ! »

Pour bien choisir, il faut bien faire ses calculs et tout comparer. « Par exemple une banque peut refuser la délégation d’assurance, mais proposer un taux plus bas qu’un autre établissement qui accepte la délégation mais reste plus cher », détaille Sandrine Allonier, responsable des relations banques chez VousFinancer.com.

Crédit immobilier : une délégation d'assurances pour payer moins

Des taux attractifs. Le prix de l’assurance du crédit immobilier varie en fonction du profil de l’acquéreur. Généralement, quand on est jeune, on est en bonne santé, et les taux proposés sont attractifs. Pourtant, opter pour une délégation d’assurance s’avère plus payant. « En moyenne, votre banque va vous proposer une assurance à 0,20 %, précise Ulrich Maurel, alors que si un jeune choisi la délégation d’assurance, il obtient un taux moyen de 0,12 % ».

Remboursement anticipé, modularité, transfert : quelles options choisir ?

Moduler son crédit. Dans neuf contrats sur dix, la modularité des mensualités est prévue. Les acquéreurs peuvent ainsi rembourser moins chaque mois lorsqu’ils ont un problème comme une dépense imprévue ou une période de chômage. Dans ces cas, les mensualités sont diminuées. Il faut toutefois faire attention à votre contrat de prêt car cette modularité n’est pas toujours gratuite. En règle générale, on peut baisser sa mensualité durant une période de deux ans. Mécaniquement, diminuer son remboursement allonge la durée de son prêt. Inversement, on peut moduler son crédit immobilier à la hausse. Une option intéressante lorsqu’on est jeune car les revenus peuvent évoluer rapidement en début de carrière.

Autre point : le transfert de crédit. « Avec des taux d’intérêts historiquement bas, négocier les pénalités de remboursement anticipé n’a aucun intérêt, prévient Ulrich Maurel, mieux vaut demander la souscription d’un prêt transférable. » Ce type de solution n’est jamais proposé d’office par les banques, et pourtant elle est intéressante car elle permet de transférer votre crédit immobilier si vous achetez un nouveau bien dans quelques années. Vous n’aurez pas de pénalités de remboursement par anticipation à payer, et surtout vous conserverez votre taux d’intérêt actuel.

Crédit immobilier : quelle durée choisir quand on est jeune ?

Augmenter son pouvoir d'achat. Quand on est jeune, mieux vaut-il emprunter sur 20 ans, 25 ans ou 30 ans ? Allonger la durée du crédit immobilier d’augmenter son pouvoir d’achat. 

« Prenons un exemple : un jeune couple qui peut rembourser 1.000 € par mois, détaille Sandrine Allonier, s’il emprunte sur 25 ans à un taux moyen de 3,30 %, il pourra emprunter 200.000 € et son crédit lui coûtera 90.000 €, tandis que s’il emprunte sur 30 ans, le taux moyen passe à 4,50 %, et dans ces conditions il ne pourra emprunter que 199.000 € et surtout son crédit lui coûtera… 165.000 € ! »

En résumé, allonger la durée de son crédit immobilier quand on est jeune pour gagner en pouvoir d’achat est une bonne idée, à condition de ne pas dépasser 25 ans.


Publié par
© PAP.fr -

L'offre de notre banque partenaire


En savoir plus

Les jeunes peuvent-ils acheter ?

La majorité des Français emprunte pour acheter leur logement. Et les jeunes encore plus ! Peuvent-ils facilement accéder à la propriété ? Assurément,...

Les aides financières pour l'achat immobilier des jeunes

Les jeunes ont droit à de nombreuses aides lorsqu'ils veulent accéder à la propriété. Mais encore faut-il les connaître. Si vous avez moins de 35 ans...