PAP - de Particulier à Particulier

Crédit : emprunter sans apport, c'est possible !

Les banques n'ont pas totalement fermé la porte aux particuliers dépourvus d'apport personnel. En leur présentant un solide dossier, en défendant les bons arguments et faisant jouer la concurrence, vous avez quelques chances de réussir à emprunter sans argent.

« Emprunter sans apport est très difficile », prévient d'emblée Maël Bernier, directrice de la communication du courtier en prêts immobiliers Meilleurtaux.com. Très difficile oui, mais pas absolument impossible. Certaines banques, pour certains profils, acceptent encore de financer les projets de ceux qui n'ont pas de fonds propres à placer dans leur plan de financement. « Même le prêt à 110 %, qui prend également en charge les dépenses annexes (droits de mutation, frais de notaire, etc.), est parfois possible », note Philippe Taboret, directeur général adjoint du courtier Cafpi.

Ces crédits concernent pour l'essentiel trois catégories d'emprunteur. Il s'agit d'abord de jeunes récemment entrés dans la vie active, qui n'ont pas eu le temps de mettre d'argent de côté. Deuxième profil : les particuliers qui disposent d'une solide épargne. Ils souhaitent eux aussi acheter mais en conservant leurs placements. L'emprunteur sans apport du troisième type : l'investisseur. Pour lui, financer son projet par un crédit optimise la fiscalité puisque les intérêts sont déductibles des loyers en location vide et des recettes locatives en location meublée. Donc, plus il emprunte, plus il déduit, plus il réduit sa base imposable...

Pour emprunter sans apport, vous devez bien préparer votre projet et rassurer la banque sur votre capacité à rembourser le prêt. Vous vous rendrez chez le banquier avec un dossier déjà préparé, qui contiendra notamment tous les renseignements concernant votre situation professionnelle et financière. Soyez transparent sur les informations que vous communiquerez à la banque. Vos comptes ne doivent pas être à découvert et vous ne devez pas cumuler les crédits à la consommation.

Publié par © pap.fr -

Les offres des banques