Immobilier
de particulier à particulier

Assurance crédit : diviser son coût par deux c'est possible !

Depuis le 1er mars 2017, les emprunteurs peuvent négocier annuellement leur assurance de prêt. Cette réforme met fin au monopole des banques sur le marché de l'assurance crédit.

Un crédit ça s'assure comme une maison ou une voiture. Bien qu'il n'y ait aucune obligation légale, lorsqu'une banque vous accorde un prêt immobilier, il est pratiquement impossible d'emprunter sans assurance décès invalidité. Le prêt est systématiquement couplé à l'ADI, permettant de le couvrir en cas de décès, d'incapacité de travail et d'invalidité. Cette assurance remboursera à votre place les mensualités ou le capital restant dû, si vous décédez, si vous êtes victime d'une maladie lourde (et en incapacité de travailler) ou d'un accident. L'objectif est de ne pas faire porter à votre conjoint et votre famille le fardeau de la dette en cas de décès ou d'invalidité et de rembourser la banque.

Deux solutions sont possibles : le contrat groupe systématiquement proposé par la banque ou alors un contrat individuel auprès d'une compagnie d'assurances indépendante de la banque. Cette dernière solution étant beaucoup plus avantageuse financièrement.

Le contrat groupe de la banque proposé par défaut

La banque va vous faire adhérer par défaut à son contrat groupe qu'elle a souscrit auprès d'une compagnie d'assurances (sur lequel elle est rémunérée sous forme de commission). Par définition ce contrat est très généraliste. C'est un peu du prêt-à-porter par opposition au sur-mesure. Les formalités d'adhésion sont simples mais la mutualisation du risque les rend moins compétitifs que les contrats individuels puisqu'un taux unique de cotisation est appliqué à tous les souscripteurs quel que soit leur âge. Ce taux est de l'ordre de 0,40% du capital emprunté. Une somme non négligeable. Avec les taux d'intérêts actuels des crédits de l'ordre de 1,5%, l'ADI représente près d'un quart du coût prêt !

Or, pour les emprunteurs de moins de 40 ans, en bonne santé, sans antécédents médicaux, non-fumeurs, ne pratiquant pas d'activités à risque (ski, parachutisme…), il est nettement plus rentable d'opter pour un contrat individuel chez un assureur sans lien avec la banque prêteuse.

Changer l'assurance de son prêt immobilier

Depuis la loi Lagarde il est possible de faire jouer la concurrence interassurance. Et de sortir ainsi du contrat groupe pour souscrire un contrat individuel taillé sur mesure. Plus avantageuse pour les emprunteurs, cette solution présente l'avantage de s’adapter au profil de chacun et au budget de l’assuré tout en lui faisant bénéficier de garanties personnalisées. Les coûts sont divisés par deux ! « Un couple de 38 ans composé d’un fumeur et d’un non-fumeur et qui emprunte 200.000 € sur 20 ans peut économiser autour de 12.000 € sur la durée du prêt », précise Maël Bernier, directrice de la communication de Meilleurtaux.com.

Si vous entamez cette démarche, les banques ont dix jours ouvrés pour se prononcer sur la délégation et justifier précisément leur refus par rapport à une liste de critères permettant de vérifier si les contrats d'assurance offrent ou non des garanties équivalentes. De plus, elles doivent vous remettre une Fiche standardisée d'information (FSI) sur l'assurance, dès la première simulation de prêt. Elle est destinée à faciliter la comparaison des contrats.

Pourtant, malgré les atouts financiers de la délégation d'assurance seuls 12% des emprunteurs osent se tourner vers un organisme autre que leur banque prêteuse. « Malheureusement le choix d'une assurance emprunteur par délégation s'avère encore compliqué dans les faits, car les emprunteurs restent trop souvent focalisés sur le taux du crédit uniquement et nous constatons un traitement bancaire différent selon les établissements avec des refus encore mal motivés ou sans explication », note Maël Bernier.

Quand changer l'assurance de son prêt immobilier ?

Jusqu’à maintenant, les particuliers qui venaient de signer leur crédit immobilier disposaient d’un délai réduit pour changer d’assurance de prêt. Depuis juillet 2014 et la loi Hamon les emprunteurs disposent d'un an pour remplacer l’assurance de groupe proposée par la banque prêteuse par une autre. La seule condition : l'équivalence de garanties. En clair le nouveau contrat d’assurance doit présenter des garanties au moins équivalentes à celles du contrat groupe.

A partir du 1er janvier 2018, tous les contrats d’assurance emprunteur pourront être remplacés lors de l’échéance annuelle qui correspond à la date mentionnée dans le contrat ou à défaut au 1er janvier. La loi n° 2017-203 du 21 février 2017 permet désormais aux emprunteurs de résilier leur contrat d'assurance à la date d'anniversaire. Après le délai de la loi Hamon, vous pourrez résilier chaque année votre contrat pour mettre les assureurs en concurrence.

Un préavis de deux mois est toutefois à prévoir avant la date d’échéance pour la résiliation. Naturellement, rien ne change du côté des garanties. Il est indispensable que le nouveau contrat souscrit présente un niveau de garanties équivalent à l’ancienne offre. Et Maël Bernier d'ajouter : « toutes les personnes dont la situation de santé s’est améliorée bénéficient aussi de cette nouvelle mesure ». Ainsi une personne en surpoids qui a fait un régime, ou un ancien fumeur peuvent désormais opter pour la délégation d'assurance.

La délégation d'assurance : une belle source d'économies
Un couple de moins de 40 ans fumeur (au moment de la résiliation) empruntant 250.000 € sur 20 ans. Ils souscrivent une assurance groupe de 0,36% du capital emprunté avec une répartition du risque de  50% sur chaque tête
Coût total assurance : 18.000 € soit 900 €/an
Ils résilient leur assurance au bout de 4 ans de prêt
Capital restant dû : 206.369 €
Assurance déléguée 0,20% du capital emprunté : 50% sur chaque tête
Coût pour les 16 années restantes : 6.604 € contre 14.400 € précédemment
Economies mensuelles : 41 €
Economies annuelles : 487 €
Economies coût total assurance : 7.796 €

Source Meilleurtaux


Publié par
© PAP.fr -

L'offre de notre banque partenaire