PAP - de Particulier à Particulier

La garantie neige

Si la neige enchante souvent petits et grands, elle peut également occasionner des dommages à votre habitation. En cas d'incident, reportez-vous à la garantie neige de votre assurance habitation.

Un paysage immaculé... voilà une image réjouissante ! Pourtant la neige peut également être synonyme de dégâts pour votre logement, en particulier si vous résidez dans une maison individuelle. En principe, votre contrat d'assurance habitation contient une garantie spécifique qui rentre en jeu en cas d'incidents liés à la neige. Mais il vous appartient de bien vérifier pour quels types de risques vous êtes couverts ainsi que les éventuelles conditions suspensives.

Définition de la garantie neige

Les risques liés à la neige sont le plus souvent compris dans la garantie « tempête, grêle et neige » de votre contrat d'assurance. Elle prend en charge les dommages subis par votre toiture ou par les chéneaux à cause du poids de la neige ou de la glace. Les effets de l'humidité à l'intérieur de votre maison sont aussi couverts.

Cette garantie concerne également toute une série de dommages indirects qu'il est important de connaître, comme la privation de jouissance du logement (ex : les frais d'un hébergement provisoire pourront vous être remboursés), les dégâts électriques et même les honoraires d'expert ou encore les frais liés aux déblaiement.

Les exclusions

Toutefois cette garantie est soumise à un certain nombre de conditions qu'il vous faudra respecter pour être sûr d'être indemnisé. Tout d'abord, votre assurance ne jouera en principe que pour les dégâts survenus durant le sinistre ou dans les 48 heures suivantes.

Ensuite, la garantie neige ne concerne que certains bâtiments clairement définis par votre police et dits « de bonne construction ». Ces bâtiments doivent être constitués à plus de 50 % et être couverts à plus de 90 % par des matériaux durs. Autrement dit, les vérandas, les appentis de jardin et les hangars ne sont généralement pas pris en charge. Les équipements qui se trouvent en façade ou sur le toit (antenne, stores, panneaux solaires, volets...) sont également exclus sauf si le bâtiment a été détruit.

Les cas particuliers

Les avalanches

Une avalanche fait partie des évènements climatiques relevant de la garantie catastrophe naturelle. Pour être remboursé, il faudra donc que l'état de catastrophe naturelle ait été reconnu par les pouvoirs publics (publication au Journal officiel).

Les accidents

La neige peut être à l'origine de nombreux accidents. Une personne peut glisser et se blesser sur une plaque de verglas devant chez vous. Dans ce cas, il faudra vous reporter au volet responsabilité civile de votre assurance habitation. Mais sachez toutefois que votre responsabilité ne pourra être engagée que dans le cas où la commune dans laquelle vous résidez oblige les particuliers à déblayer la neige devant chez eux.

Publié par © pap.fr -