Immobilier
de particulier à particulier

Crédit immobilier entre particuliers : comment ça marche ?

Il n'y a pas que la banque qui puisse vous prêter de l'argent. Avez-vous entendu parler du crédit participatif ou collaboratif ?

Le collaboratif a le vent le poupe. Ce qu'on sait moins, en revanche, c'est que cette nouvelle manière de consommer peut s'appliquer à l'immobilier ! En effet, si vous envisagez l'achat d'un logement, vous devrez aller frapper à la porte de votre banque afin d'obtenir un crédit, nécessaire au financement de votre acquisition. Mais avez-vous pensé à demander un coup de pouce à un particulier ?

Emprunter moins cher

En France, le crédit entre particuliers se développe depuis quelques années, mais cette pratique est très courante en Angleterre et encore plus aux États-Unis. Le principe est simple : un particulier qui a besoin d'un prêt ne s'adresse pas à sa banque, mais demande de l'aide à un autre particulier.

Ce système fonctionne sur le gagnant/gagnant. Pour l'emprunteur, c'est la garantie d'avoir un taux plus bas que ceux pratiqués par un établissement bancaire classique. Pour le prêteur, c'est l'assurance d'un placement mieux rémunéré qu'un livret A et à moindre risque.

Combien emprunter entre particuliers ?

Sur le seul site agréé Banque de France (Younited Credit), les prêts accordés vont de de 3.000 à 30.000 €, avec des taux d'intérêt compris entre 4 et 5,5 % pour des durées de remboursement allant de deux à cinq ans. Bien sûr, vous n'achèterez pas la maison de vos rêves uniquement en empruntant à un autre particulier, mais ce coup de pouce peut financer vos frais de notaire ou vous permettre de réaliser quelques travaux.

Crédit entre particuliers ou participatif ?

Il ne faut pas tout mélanger. Il existe différents types de crédits entre particuliers. D'un côté, les plateformes qui ne se contentent que de faire de la mise en relation entre prêteurs et emprunteurs, et dans ce cas il s'agit d'un prêt contre reconnaissance de dette. De l'autre, les véritables systèmes participatifs complexes où les investisseurs mettent en commun leurs fonds afin de financer les projets d'autres particuliers. Il leur faut alors obtenir l'agrément d'établissement de crédits délivré par l'Autorité de contrôle prudentiel, ainsi que l'agrément de prestataire de services d'investissement de l'Autorité des marchés financiers.

A noter : un site de financement participatif d'un nouveau genre est récemment apparu sur le marché. Baptisé Devenez-priorio.fr, son modèle économique ne repose pas sur le crédit, mais sur le don. Comment ça marche ? Le demandeur présente son projet immobilier. Un internaute est séduit et décide de l'aider ? Il verse une somme qui va constituer une partie de l'apport personnel du demandeur. Et si l'opération ne voit pas le jour, il est remboursé.

Un dossier solide

Le crédit entre particuliers ne semble avoir que des avantages. Mais attention ! Les spécialistes du prêt participatif vous demanderont plus de pièces justificatives que votre banque habituelle afin de vérifier votre situation et notamment que vous n'êtes pas en surendettement. Et puis, n'oubliez pas qu'un crédit, qu'il soit accordé par une banque ou obtenu auprès d'un particulier, doit être remboursé !


Publié par
© PAP.fr -

En savoir plus

Prêt familial : mode d'emploi

Le prêt familial peut vous aider à concrétiser un projet immobilier. Pour éviter tout contentieux, mieux vaut préciser certaines clauses qui...

Constituez votre dossier de demande de prêt

Quels documents fournir pour votre dossier de demande de prêt ? A quoi servent-ils ? Réponses et conseils pour passer cette étape avec succès.

Etablir une reconnaissance de dette

Prêter de l'argent à un membre de sa famille ou à un ami, oui, sous certaines conditions : reconnaissance de dette, fixation ou non d'un taux...