Immobilier
de particulier à particulier

Immobilier : quelle politique pour la nouvelle ministre du Logement ?

12 Février 2016 - La nouvelle ministre du Logement, l'écologiste Emmanuelle Cosse, va mettre l'accent sur le secteur social tout en soutenant la construction, la rénovation et la ville durable. Elle a également affirmé son soutien aux mesures d'encadrement des loyers.

© Marc Loiseau

La pierre repasse aux verts. Emmanuelle Cosse, ex-secrétaire nationale d'Europe-Ecologie-Les Verts, est nommée ministre du Logement et de l'Habitat durable suite au remaniement ministériel du 11 février 2016. Elle récupère ce portefeuille des mains de la radicale de gauche Sylvia Pinel, laquelle avait succédé à l'écologiste – et controversée – Cécile Duflot.

Chantiers menés à bien. Lors de la passation de pouvoir, le 12 février 2016, Sylvia Pinel a rappelé les principaux chantiers auxquels elle s'est attelée : création de l'avantage fiscal pour le locatif neuf qui porte son nom, amélioration des aides à l'accession à la propriété, simplification des normes de construction, application de nombreuses mesures de la loi Alur comme le plafonnement des loyers à Paris, entre autres exemples.

Satisfecit pour Sylvia Pinel ? L'ancienne ministre a souligné que son action a coïncidé avec la reprise des marchés immobiliers et le redémarrage de la construction. Si le coup de mieux de la pierre tient aussi à des facteurs conjoncturels comme la baisse des taux, Sylvia Pinel a néanmoins conduit une action constructive. Elle a également réussi à apaiser un climat que les débats autour de la loi Alur, œuvre de Cécile Duflot, avaient considérablement tendu.

© Creative Commons

Nouvelle politique. Fraîchement nommée, Emmanuelle Cosse (en photo ci-contre) compte poursuivre l'action de Sylvia Pinel. Les principaux axes de sa politique : le logement social, l'accueil des migrants, le développement durable, mais aussi la ville dans son ensemble. Elle compte « créer des lieux de vie respectueux de l'environnement, qui répondent aux besoins et préservent les espaces naturels en luttant contre l'étalement urbain ».

Soutien à la construction. La nouvelle ministre du Logement et de l'Habitat durable n'entend pas travailler en solo. « Je soutiendrai sans faille tous les acteurs de la construction et de la promotion privée », a-t-elle martelé. Et d'ajouter : « j'accompagnerai avec force la mobilisation pour la rénovation énergétique des logements, qui est bonne pour la planète, l'emploi et le pouvoir d'achat des ménages ».

Encadrement des loyers. Emmanuelle Cosse a précisé un point très sensible de la politique du logement. « Je vais me rendre dans les territoires tendus pour aborder, avec les acteurs locaux, la question de l'encadrement des loyers », a-t-elle expliqué. Elle devrait soutenir les communes qui après Paris comptent adopter cette mesure. Au risque de provoquer, comme Cécile Duflot l'a fait en son temps, de vives polémiques.


Publié par © PAP.fr -