Immobilier
de particulier à particulier

Immobilier : boom des ventes et hausse des prix en Ile-de-France

28 Octobre 2016 - Des ventes qui explosent et des prix qui petit à petit retrouvent le chemin des sommets : en Ile-de-France, l'immobilier ancien tourne à plein régime !

Très attendue par les acquéreurs comme par les vendeurs, la note de conjoncture logement de la Chambre des notaires de Paris-Ile-de-France est parue le 27 octobre 2016. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle décrit un marché animé par une belle énergie. Les ventes augmentent et retrouvent presque leur niveau d’avant la crise de 2008, tandis que le mètre carré, signe de vigueur immobilière, connaît une hausse générale.

Les ventes retrouvent presque le niveau d’avant la crise. Entre juin et août 2016, période analysée par la note de conjoncture, près de 46.000 logements anciens ont changé de main. C’est une progression de 9% par rapport à la même période de 2015, époque durant laquelle l’activité montrait déjà un joli tonus. « Le niveau des ventes reste en léger retrait (-2%) par rapport aux excellents niveaux constatés entre 1999 et 2007 », indiquent les notaires franciliens.

© Notaires de Paris Ile-de-France

Ancien : les prix montent partout en Ile-de-France. En août 2016 et en rythme annuel, le mètre carré ancien grimpe de 1,8% sur l’ensemble de la région. Le coup de chaud est plus sensible pour les appartements, qui prennent 2% sur la période, les maisons progressant de 1,4%. « C’est la période récente qui impulse la tendance, notent les notaires. Entre juin et août 2016, les prix des appartements ont gagné 2% et ceux des maisons 3,6% par rapport aux trois mois précédents », précisent-ils.  

© Notaires de Paris Ile-de-France

La fin de 2016 s’annonce bien pour l'immobilier. Les ventes vont continuer à filer bon train. Côté prix, le mètre carré ancien va augmenter de 4% en rythme annuel pour les appartements en petite couronne et les maisons en grande couronne, le collectif en grande couronne progressant de 3%. A Paris, le mètre carré moyen devrait bondir de 6%. Il frôlerait les 8.500 € en décembre 2016, « effaçant la baisse enregistrée ces dernières années », commentent les notaires.

Une conjoncture exceptionnellement favorable. En Ile-de-France, comme partout dans l’Hexagone, les taux historiquement bas dopent le marché. Surtout, l’offre est structurellement inférieure à la demande. Ce n’est pas le récent rebond des mises en chantier (70.400 logements commencés entre octobre 2015 et septembre 2016, une hausse de 22,8% par rapport aux douze mois précédents) qui va combler le déficit accumulé ces quinze dernières années.

© Notaires de Paris Ile-de-France

Ile-de-France : le neuf logé à bonne enseigne. 8.139 logements ont été vendus au deuxième trimestre 2016 selon les derniers chiffres de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), un bond de 28% par rapport à la même période de 2015. Le mètre carré moyen s’établit à 4.769 €, en hausse de 0,5% sur un an. Les constructeurs de maisons individuelles sont pareillement lotis : leurs ventes montent de 11% en rythme annuel d’après l’indicateur Markémétron/Carton Marketing du 27 octobre 2016.


Publié par
© PAP.fr -